Restos du cœur : coup d'envoi de la collecte "vitale" compte tenu de la crise

Restos du cœur : coup d'envoi de la collecte "vitale" compte tenu de la crise

SOLIDARITÉ - Le coup d'envoi de la collecte nationale des Restos du cœur a lieu ce vendredi. En 2020, elle avait permis de récolter l'équivalent de sept millions de repas mais, à cause de la crise sanitaire, il en faudra davantage cette année.

La collecte des Restos du cœur vient de commencer. Les chariots se remplissent lentement mais sûrement, avec parfois de très généreux donateurs. Ce vendredi matin, certains avaient même fait le déplacement au supermarché uniquement pour la collecte.

Toute l'info sur

Coronavirus : l'impact économique de la pandémie

Jusqu'à dimanche, 500 bénévoles seront mobilisés dans le Tarn-et-Garonne et 80.000 dans tout l'Hexagone. Le but est de récolter un maximum de produits de première nécessité, comme des produits d'hygiène et des denrées alimentaires. En Tarn-et-Garonne, les Restos du cœur espèrent accueillir près de 40 tonnes de produits. Dans le grand dépôt de Montauban, on se prépare à recevoir le fruit de cette 35e collecte, indispensable pour les mois à venir.

"La collecte revêt un caractère absolument vital"

Depuis le début de la pandémie, les Restos du cœur ont enregistré une forte hausse du nombre de bénéficiaires, dont les étudiants en ville et les retraités en milieu rural.  Cette nouvelle collecte prend donc une nouvelle dimension cette année : elle est "d'autant importante que le contexte est incertain et qu'on sort d'une année très très compliquée", souligne auprès de l'AFP, le président de l'association, Patrice Douret.

Lire aussi

"Ce qui nous inquiète, c'est l'augmentation significative probable du nombre de personnes que nous devrons accueillir avec des besoins sans doute différents qui fait que cette collecte est essentielle et qu'elle revêt un caractère absolument vital", ajoute-t-il. Nés d'une "petite idée" de Coluche il y a 35 ans, les Restos doivent également composer avec 4 à 5 millions d'euros de manque à gagner lié à la perte des recettes de billetterie - le concert annuel des Enfoirés ayant dû être enregistré sans public en raison de l'épidémie de coronavirus. En 2020, 7400 tonnes de denrées (l'équivalent de 7 millions de repas) avaient été récoltées. Cette année, plus que jamais, les Restos du cœur comptent sur la population pour faire encore mieux.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

AstraZeneca : "Un crève-cœur" pour ces médecins contraints de jeter des doses inutilisées

Affaire Mia : pourquoi l'alerte enlèvement a-t-elle été levée aussi rapidement ?

"60 à 70% des victimes" britanniques de la troisième vague étaient-elles vraiment "vaccinées" ?

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Réouverture progressive : quelle pourrait être la situation épidémique mi-mai ?

Lire et commenter