Retour des muguets : la fleur qui rassemble ou qui divise ?

Retour des muguets : la fleur qui rassemble ou qui divise ?

En ce 1er mai, les brins de muguet sont revenus sur les trottoirs et chez les fleuristes. Ces quelques clochettes annoncent le printemps et permettent de dire aux proches qu'on les aime.

Depuis tôt ce 1er mai, un vendeur propose ses muguets sauvages. Avec son petit stand, il participe à la vente des 60 millions de brins de muguet vendus chaque année. Cette année, le muguet fait son grand retour. En effet, en 2020 sa vente était interdite pour cause de crise sanitaire. Aujourd'hui, il faut cependant maintenir les gestes barrières. Vendus entre cinq et douze euros en moyenne, en pleine terre ou en bouquet, les muguets délient les bourses des passants. "C'est le muguet de la lutte, le muguet de l'espoir", argue une vendeuse.

Toute l'info sur

Le WE

Chacun a une excellente raison d'en vendre, comme le Parti communiste qui précise que ce serait une source d'autofinancement. Et beaucoup ont une très bonne raison d'en acheter. Il y a entre autre le muguet qui rassemble, mais aussi du point de vue des fleuristes établis, des muguets qui divisent. "Je ne suis pas d'accord avec les gens qui sont dehors, qui vendent, qui ne payent pas la TVA et ne sont pas déclarés", explique l'une d'entre eux. Mais la petite fleur conserve une vertu essentielle et universelle, elle a le même parfum pour tout le monde.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Remontées mécaniques, parcs d'attractions, clubs libertins : les absurdités des réouvertures à venir

"Pass sanitaire" et sortie de l'état d'urgence : les députés votent finalement le texte

EN DIRECT - Tensions Israël/Palestine : nouvelle session infructueuse au Conseil de sécurité de l'ONU

Pour quelles raisons l’Elysée refuse de rendre publics les bulletins de salaire d’Emmanuel Macron ?

Qu’est-ce que le "Dôme de fer", qui a permis à Israël d’intercepter des dizaines de roquettes venus de Gaza ?

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.