Réveillon : les forces de l'ordre vont multiplier les contrôles

Réveillon : les forces de l'ordre vont multiplier les contrôles

Près de 100 000 membres des forces de sécurité seront mobilisés jeudi pour le réveillon. Les consignes sont à la fermeté. Si malgré tout, vous voulez faire la fête, quelles sont les règles à respecter ?

Jeudi soir, dès 20h, si votre attestation n'est pas en règle, vous serez verbalisé et risquerez une amende de 135 euros. Dans une note que nous nous sommes procurée, le ministre de l'Intérieur demande aux préfets de serrer la vis pour faire respecter le couvre-feu : "La priorité doit être donnée ces prochains jours à la lutte contre les rassemblements non autorisés et les phénomènes de violences urbaines".

Toute l'info sur

Le 20h

Les contrôles seront renforcés en particulier dans les centres-villes et les zones sensibles. En tout, près de 100 000 policiers et gendarmes seront déployés dans l'Hexagone. "On ne peut pas faire plus. Cent mille, c'est déjà un dispositif exceptionnel. Même si c'est le même que l'année dernière, à la différence près que les policiers vont être concentrés sur une mission : évidemment verbaliser tous ceux qui ne respectent pas le couvre-feu. Faire un peu la chasse aux fêtes clandestines qui risquent de se transformer en mini-cluster voire un cluster important", souligne Stanislas Gaudon, délégué général du syndicat "Alliance".

Les organisateurs de ces soirées clandestines risquent jusqu'à un an de prison et 15 000 euros d'amende pour mise en danger de la vie d'autrui. Pour éviter les débordements, plusieurs régions ont interdit la vente d'alcool à emporter. Couvre-feu oblige, les transports en commun seront supprimés en milieu de soirée dans de nombreuses villes comme Nantes ou Rouen. À Paris, il n'y a pas de métro ni de bus toute la nuit comme en 2019 où tout s'arrête à une heure du matin.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : Véran confirme "des mesures supplémentaires" si le virus continue sa progression

Cluster en Haute-Savoie : que faisait le groupe d'étudiants britanniques dans cette station de ski ?

EN DIRECT - Covid-19 : "Les variants changent complètement la donne depuis trois semaines", affirme Jean-François Delfraissy

En cas de reconfinement, Blanquer aspire à garder les écoles ouvertes

Covid-19 : l'Espagne n'a plus les moyens de reconfiner

Lire et commenter