VIDÉO - Samuel Paty : un an après l’assassinat du professeur, son ami Christophe témoigne

VIDÉO - Samuel Paty : un an après l’assassinat du professeur, son ami Christophe témoigne

INTERVIEW- Christophe Capuano avait rencontré Samuel Paty alors qu’il était étudiant en histoire. Ce collègue et ami, qui s’est donné pour mission de perpétuer son nom et de faire vivre la liberté d’expression, se confie face aux caméras de TF1.

Christophe Capuano a rencontré Samuel Paty il y a 25 ans, sur les bancs de la faculté de Lyon où ils étaient étudiants. Tous deux s’apprêtaient alors à devenir professeurs d’histoire-géographie. "C’était quelqu’un qui avait une culture monumentale, qui était passionné. Quelqu’un qui aimait aussi la discussion avec l’autre, le convaincre. Il était hyper fier de devenir enseignant, Samuel Paty. Lorsqu’il est devenu enseignant, c’était extraordinaire pour lui", témoigne Christophe Capuano face aux caméras de TF1 dans la vidéo du 20H en tête de cet article. 

Toute l'info sur

Samuel Paty, un an après

Samuel Paty exerçait dans le collège du Bois d’Aulne à Conflans-Sainte-Honorine dans les Yvelines. C'est non loin de là que le drame est survenu. Christophe Capuano ne peut évoquer ce soir du 16 octobre 2020 sans masquer son émotion. "Quand j’ai appris que l’enseignant assassiné était Samuel, j’ai été sous le choc. Il disait : 'Si un jour je meurs, je souhaite que ma mort serve à quelque chose, qu’elle ait du sens'", poursuit Christophe Capuano. 

Des hommages un an après le drame

Dans les jours qui ont suivi son assassinat, les parents de Samuel Paty ont demandé à Christophe de prendre la parole lors de l’hommage national qui lui a été rendu à la Sorbonne. "Quand j’ai rendu hommage à Samuel, j’ai voulu lire le texte de Jean Jaurès La lettre aux instituteurs. Ce moment face à son cercueil restera gravé à jamais dans ma mémoire", assure-t-il. 

Lire aussi

Pour honorer la mémoire de son ami, Christophe Capuano préside désormais le prix Samuel Paty qui récompense le travail de collégiens axé sur la liberté d’expression, une manière aussi de permettre au fils de l’enseignant assassiné, âgé de cinq ans, de savoir qui était son père. "Son père n’était pas un héros mais il était un professeur de la République cultivé, honnête, droit, qui allait au bout des choses", conclut son ami. 

Une minute de silence sera observée ce vendredi en hommage à Samuel Paty dans tous les établissements scolaires.  

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : Wejdene éliminée, Bilal Hassani arrive en tête du classement

"Indemnité inflation" : Emmanuel Macron défend son refus de baisser les taxes sur le carburant

Rémy Daillet, figure des milieux complotistes, mis en examen pour association de malfaiteurs terroristes

EN DIRECT - Covid-19 : une prime exceptionnelle de 400 euros pour les employés des restaurants universitaires

Drogue au volant : l'étau se resserre sur les fumeurs de cannabis

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.