Se faire tester avant Noël : un risque d’embouteillage dans les labos et pharmacies ?

Se faire tester avant Noël : un risque d’embouteillage dans les labos et pharmacies ?

Jean Castex a aussi annoncé le début des campagnes de test massives au Havre à Saint-Étienne, à Roubaix et dans les Ardennes. Un sondage nous apprend qu'un Français sur quatre au moins voudrait se faire tester avant Noël. Comment faire ?

Le Havre est l'une des quatre métropoles françaises concernées par l'opération de dépistage massif et elle commencera dès lundi. Comme les médecins et les infirmiers, Agnès Firmin-Le Bodo, députée (Agir) de Seine-Maritime et pharmacienne, y prendra part. Une nécessité que les Havrais ont intégrée.

Toute l'info sur

Le 20h

Dans un laboratoire Cerballiance à Paris comme un peu partout dans l'Hexagone, depuis quelques jours, le téléphone ne cesse de sonner. Les demandes de dépistage explosent, au point que pour les tout derniers jours avant les fêtes, de nouvelles plages horaires dédiées aux tests PCR ont été ouverte. Un afflux de prélèvement qu'il va aussi falloir absorber. Ce défi, le docteur Benoît Chassain, pharmacien biologiste l'a anticipé. Trois nouvelles machines chargées d'analyser les tests ont donc été achetées. Des délais raccourcis indispensables pour le suivi des patients positifs. Un accompagnement renforcé de ces personnes va être mis en place. Si ce soir l'isolement obligatoire a été exclu, des visites à domicile seront organisées pour rendre la mise à l'abri des malades plus efficace.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

42 jours au lieu de 28 entre deux doses de Pfizer et de Moderna : sur quoi se base Olivier Véran ?

Le vaccin Johnson & Johnson arrive ce lundi en France : ce qu'il faut savoir

Pourra-t-on se déplacer normalement cet été ?

SEPT À HUIT - La résurrection de Priscille, première femme bionique de France

EN DIRECT - Covid-19 : 30.671 personnes hospitalisées, dont 5838 en réanimation

Lire et commenter