VIDÉO - SNCF : nuit de galère pour 1200 passagers sur la ligne Clermont-Paris, jusqu'à 6 heures de retard

VIDÉO - SNCF : nuit de galère pour 1200 passagers sur la ligne Clermont-Paris, jusqu'à 6 heures de retard

NUIT DE GALÈRE - Les derniers trains Intercités dans le sens Clermont-Paris ont subi d'importants retards, lundi 1er novembre, causés par un troupeau de sangliers sur les voies et une rupture de caténaire. Les usagers ont passé une partie de la nuit dans les wagons.

Ils se souviendront de leur week-end prolongé de la Toussaint. Plus de 1200 voyageurs sont restés bloqués entre Paris et Clermont-Ferrand, passant une partie de la nuit du lundi 1er au mardi 2 novembre, à bord des trains. La circulation des deux Intercités a été fortement perturbée, à la suite d'une succession d'événements. Un troupeau de sangliers a été d'abord percuté sur les voies, avant qu'une rupture de caténaire ne provoque une panne électrique, à hauteur de Fontainebleau (Seine-et-Marne). Les passagers ont dû changer de rame au milieu des voies, la SNCF dépêchant un Transilien en urgence. 

Cela a engendré des retards importants, jusqu'à 6h. Attendus vers 22h à Paris, les passagers ont finalement été acheminés à la Gare de Lyon vers 4h du matin. "On nous a dit qu'il y avait un problème électrique. Il y avait une demi-heure de retard, puis 1 heure 15, ensuite 3 heures", a déploré un usager désabusé par le manque d'informations. "Je viens de Lozère. Je suis parti à 16h et j'ai passé douze heures dans les trains", a raconté un autre passager, épuisé et à bout, au micro de LCI. L'ensemble des voyageurs des deux premiers trains seront remboursés à hauteur de 200%, a indiqué la SNCF.

Lire aussi

Comme l'explique France Bleu Pays d'Auvergne, si le caténaire endommagé n'a pas été remplacé à temps, les soucis rencontrés la veille pourraient avoir des répercussions sur le trafic des Intercités, de la ligne R du Transilien et des TER Bourgogne-Franche-Comté dans le sens Clermont-Paris. À l'inverse, dans le sens Paris-Clermont, les premiers trains du matin ont été retardés d'une quinzaine de minutes pour permettre aux voyageurs de rallier la Gare de Lyon depuis Bercy.

Une pétition "pour une amélioration rapide" de la ligne

Ce nouvel épisode sur la ligne Clermont-Paris s'ajoute à une longue liste d'incidents. Un collectif d'usagers, confrontés aux multiples annulations et retards, depuis de nombreuses années, a lancé une pétition pour faire part de leur ras-le-bol. Intitulée "Pour une amélioration rapide de la ligne SNCF Clermont-Ferrand/Paris", elle a recueilli plus de 2500 signatures. 

"Pas une seule semaine ne se passe sans que nos voyages ne soient émaillés par de nombreux incidents aux causes multiples (...) ceux-ci entrainant retards, annulations engendrant un véritable stress, une désorganisation constante de nos vies personnelles, de nos pratiques professionnelles", expliquent les auteurs de la pétition sur change.org. "Nous ne jalousons pas les autres régions mieux desservies, les autres usagers, nous aimerions simplement que notre région soit au niveau des autres, qu'enfin nous soyons pris en considération, pour nos vies, nos entreprises et nos emplois ! Les Auvergnats méritent mieux que cela !"

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Décès de Gaspard Ulliel : ce que l'on sait sur les circonstances de l'accident de ski

Disparition de Gaspard Ulliel : qui est sa compagne Gaëlle Pietri, mère de leur fils Orso ?

EN DIRECT - Restrictions sanitaires : Jean Castex et Olivier Véran détailleront le calendrier de levée des mesures à 19h

Grève des enseignants : à quoi faut-il s'attendre pour la manifestation de ce jeudi ?

Maroc : le parquet antiterroriste ouvre une enquête après "l'assassinat" d'une touriste française

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.