VIDÉO - Star Wars Day : des Stormtroopers auprès d'enfants malades pour que "la force soit avec eux"

DirectLCI
"MAY THE FOURTH BE WITH YOU" – Ce jeudi 4 mai est un jour un peu particulier. Les fans de Star Wars vont fêter dans le monde entier l’épopée spatiale imaginée par George Lucas il y a 40 ans. Disney France a organisé des ateliers pour les enfants dans plusieurs établissements hospitaliers. C’est le cas de l’hôpital Robert-Debré – AP-HP à Paris.

Une formule, "May the Force Be With You", détournée pour l’occasion en "May the 4th Be With You", comprenez "Que le quatre mai soit avec vous". Cette année encore, cette célébration prend de l’ampleur. Rassemblements, regroupements costumés et spectacles, les fans de la saga imaginée par Georges Lucas il y a 40 ans, témoignent de leur passion.  À cette occasion, Disney France organise plusieurs après-midi pour les enfants hospitalisés de Paris à Marseille en passant par Lille. À l’hôpital Robert Debré à Paris, on a sorti le grand jeu avec un jour d’avance. La maison de l’enfant a pris des allures de vaisseau intergalactique pour le plus grand bonheur des plus petits, une centaine cet après-midi là. Des photos aux côtés des Stormtroopers, les soldats impériaux sous les ordres de Dark Vador, ou encore une prise en main des sabres laser… autant d'activités étaient mises en place.

La quiétude du service orthopédie, au troisième étage, a été quelque peu perturbée par la visite de soldats intergalactiques. Ces derniers sont venus faire du porte-à-porte auprès d'enfants qui ne peuvent pas se déplacer à la maison qui leur est dédiée quelques étages au-dessous. Danny s'est retrouvé face à six Stromtroopers. Un temps impressionné par les costumes, le petit garçon s'est ensuite prêté au jeu des photos. Son sourire affiché jusqu'au bout des lèvres a ravi Anthony, le père, qui a tenu a remercier les équipes . Une bonne humeur qui soulage également le personnel hospitalier : "Ils oublient un peu le reste du quotidien à l'hôpital", nous confie Servane, l'une des infirmières en chirurgie présente à nos côtés.  

Une parenthèse festive sur l’hospitalisationDelphine Filippi, la responsable de la Maison de l’enfant à l'hôpital Robert-Debré AP-HP

Voilà maintenant deux ans que l’opération est renouvelée au sein de cet établissement. "C'est un rendez-vous qui promet beaucoup de rencontres et de générosité. Surtout de belles valeurs de bienveillance et de force, comme c'est le cas dans Star Wars. Justement quand l'enfant est malade, il a besoin de puiser dans son énergie, dans des forces positives", nous explique Delphine Filippi, la responsable de la Maison de l’enfant. "Un événement comme Star Wars, c'est une parenthèse festive sur l'hospitalisation. On oublie un temps son statut d'enfant malade. Ça apporte un peu de gaieté auprès du personnel soignant, des parents et ça met un peu d'énergie positive dans ce quotidien difficile". 

Travailler plus pour amener plus de rêves à ces enfantsFrédéric Monnereau, le directeur distribution et marketing studio chez Disney Company

Ce rendez-vous justement a pu voir le jour grâce, en partie, aux bénévoles qui ont répondu présent : 15 fans de l’association autorisée à représenter la marque Star Wars et 13 salariés de Walt Disney Company France. "C'est très important d'être à leur contact. Toute la journée, on travaille derrière notre bureau, on essaye de faire travailler notre imagination et notre expertise pour donner du rêve aux enfants. Mais il n'y a rien de mieux que d'aller les voir et surtout dans un hôpital. Ils ne peuvent pas forcément se déplacer (…) C'est bien d'amener Star Wars à eux", nous confie Frédéric Monnereau, le directeur distribution et marketing studio. "Je suis en train de travailler sur le dernier Jedi, là j'ai envie de retourner au bureau et d'encore plus réfléchir et encore plus travailler pour amener plus de rêve à ces enfants. Quand je vois leurs yeux écarquillés, j'ai envie d'aller encore plus loin et je crois qu'on a un vrai rôle à jouer...". Entre espoir, sagesse et humanité, le pari est gagné pour  l’ensemble du personnel.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter