Suspension d'AstraZeneca : les médecins et pharmaciens repoussent leurs rendez-vous

Suspension d'AstraZeneca : les médecins et pharmaciens repoussent leurs rendez-vous

Depuis l'annonce de la suspension de la vaccination à l'AstraZeneca, les questions fusent et c'est aux médecins et aux pharmaciens d'y répondre. À Tours (Indre-et-Loire), à part rassurer et expliquer, ils doivent aussi annuler des rendez-vous déjà pris.

Dans un centre SOS Médecins à Tours, 96 doses d'AstraZeneca devaient être administrées ce mardi. Mais jusqu'à nouvel ordre, elles resteront stockées au froid. C'est une situation frustrante pour certains médecins. "On ne sait pas si ce vaccin est dangereux ou pas, il n'y a aucune étude qui ait prouvé quoi que ce soit", a expliqué le docteur Paul Phu.

Toute l'info sur

Le 13h

Les vaccinations prévues ce mardi et jeudi sont suspendues. Elles ont été reportées dans cinq semaines. Pourtant, ici, les premières injections n'ont suscité aucune inquiétude. Omar s'est fait vacciner il y a deux semaines. Malgré un pic de fièvre et de douleur musculaire, il espère avoir bientôt sa seconde injection. Une confiance qui pourrait être fragilisée pour beaucoup, d'après un infirmier.

Dans une pharmacie, les premières injections d'AstraZeneca étaient prévues la semaine prochaine, et déjà, le doute gagne certains patients. La suspension de ce vaccin pourrait freiner une campagne de vaccination qui devait, au contraire, s'accélérer.

Écoutez "Les partis pris" de l'émission 24H Pujadas

Découvrez ce podcast sur votre plateforme d'écoute préférée ! 

Chaque jour, 24H Pujadas analyse l’actualité et le monde qui nous entoure. "Les Partis Pris" s’articule autour de plusieurs éditorialistes pour donner chacun dans leurs domaines de prédilections, leurs points de vue sur des sujets du moment.

Sur le même sujet

Lire et commenter