Tests massifs, protocole strict… Un défi pour les écoles ?

Tests massifs, protocole strict… Un défi pour les écoles ?

Les conditions de la rentrée ont été dévoilées pendant la conférence de presse de Jean Castex ce jeudi. Comment les établissements se préparent-ils pour le protocole prévu pour les maternelles, les primaires, les collèges et les lycées ?

Plus vraiment en vacances, Nicolas Métrope, responsable d'un groupe scolaire à Laval (Mayenne), attend ses 230 élèves de primaire lundi matin. La principale nouveauté de cette rentrée sera les autotests. Dans ce réseau d'écoles privées, les directeurs peuvent récupérer les autotests dès ce jeudi pour leurs professeurs. La semaine prochaine, si l'acheminement se passe bien, les enseignants pourront se tester deux fois par semaine.

Toute l'info sur

Le 20h

Au total, le gouvernement a commandé 64 millions d'autotests. Les lycéens pourront se tester à partir du 10 mai. Pour les collégiens, la décision n'est pas encore prise. En complément, les tests salivaires continuent. L'objectif est d'en effectuer jusqu'à 600 mille par semaine. Avant les vacances, beaucoup d'établissements n'avaient pas pu en bénéficier.

En maternelle où les enfants ne portent pas de masque, l'allocution n'a pas suffi à rassurer tous les professeurs. Certains pensent que le plus urgent est de vacciner tous les enseignants ou ceux qui le souhaitent. La rentrée du secondaire, le 3 mai, se précise aussi. Les lycéens viendront en classe en demi-jauge, les collégiens de 4ème et de 3ème aussi, mais uniquement dans les départements sous tension. Le Premier ministre en a mentionné quinze pour le moment.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : le vaccin chinois Sinopharm obtient une homologation d'urgence de l'OMS

Féminicide à Mérignac : "Ça s'est joué à une seconde", témoigne un voisin qui a tenté de s'interposer

"Je n'avais jamais subi une telle violence" : le maire de Nice Christian Estrosi annonce qu'il quitte Les Républicains

EN DIRECT - Procès Lelandais : "J'ai dit ce qui s'est passé", conclut l'ancien maître-chien

Covid-19 : voisin de l'Inde, le Népal pourrait faire face à une situation encore plus incontrôlable

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.