14-Juillet : les cinq moments forts du défilé

14-Juillet : les cinq moments forts du défilé

FÊTE NATIONALE - Après une cérémonie restreinte l'an dernier, le défilé militaire du 14-Juillet a lieu ce mercredi matin à Paris sur les Champs-Elysées. Tour d’horizon des nouveautés et rendez-vous incontournables de cet événement.

Cette édition 2021 signe le retour en grande pompe du traditionnel défilé militaire du 14-Juillet, après une cérémonie restreinte l’an dernier à cause de la crise sanitaire. L’absence de défilé était une première depuis la fin de la Seconde guerre mondiale. 

Toute l'info sur

14 Juillet : l'édition spéciale sur TF1 et LCI

Mais cette année, grâce à un assouplissement des mesures sanitaires, 25.000 personnes sont attendues dans les tribunes et le grand public sera autorisé sur les Champs-Élysées. Pour l’occasion, des temps forts sont prévus tout au long du défilé. 

La Task Force Takuba ouvre la marche

Après le traditionnel défilé aérien, les forces spéciales européennes participant à la Task Force Takuba ouvriront la marche sur les Champs-Élysées. Lors de ce défilé interallié, 81 soldats des forces spéciales engagées au Mali fouleront le sol de l’avenue parisienne. Des soldats venus d’Italie, des Pays-Bas, de Belgique, de la République Tchèque, de l’Estonie, du Portugal et de la Suède défileront aux côtés des Français. 

En tout, ce sont huit pays européens qui se joignent à cette task force, créée en 2020 à l’initiative de la France et déployée au Mali dans le cadre de l’opération Barkhane. La mission de cette brigade : conseiller, assister et accompagner au combat l’armée malienne dans sa lutte contre le terrorisme, jusqu’à ce qu’elle soit en mesure de remettre la main sur la région du Liptako. En tout, ce régiment compte 600 militaires, pour moitié français. 

Le Danemark et la Roumanie devraient bientôt joindre leurs efforts à la task force et plusieurs autres pays européens se penchent sur une future participation. Un relai bienvenu pour la France, qui a annoncé en juin dernier le retrait progressif de ses troupes sur place, après huit ans de présence au Sahel. 

La police municipale de Nice et de jeunes sapeurs-pompiers dans le cortège

Pour la première fois, des policiers municipaux vont rejoindre les rangs des militaires : 45 agents niçois participent au défilé cette année. "C'est unique. C'est une grande fierté d'être sur les Champs-Élysées", s’émeut l'un d'entre eux dans le reportage de TF1 ci-dessous. Un hommage saluant l’intervention de cette police lors de l’attentat de Nice, qui a coûté la vie à 86 personnes il y a cinq ans. 

"Le défilé du 14-Juillet va concrétiser l'action héroïque de nos camarades ce jour-là et de la police municipale", explique Sarah Baron, cheffe de service. Ces agents de la ville étaient aussi en première ligne le 29 octobre dernier à la basilique Notre-Dame, lorsqu’un terroriste armé a assassiné trois personnes. Cette participation honorifique viendra donc récompenser l’engagement de cette police municipale, qui est la plus importante du pays avec un total de 550 agents.  

En vidéo

Défilé du 14-Juillet : la police municipale de Nice à l'honneur

Autre-rendez-vous à noter, de jeunes sapeurs-pompiers prendront part pour la première fois au cortège cette année.  Âgés de 11 à 18 ans, ces quinze adolescents se forment aux techniques de lutte contre les incendies et aux gestes de premier secours en parallèle de leur scolarité. Ils fermeront le bal en interprétant l’hymne national devant le président de la République. “Il faut qu'on montre qu'on est capable et qu'on est assez matures, témoigne l’une d’entre eux devant les caméras de TF1. C'est vraiment une véritable chance. Je suis heureuse d'être ici."

En vidéo

14 juillet : des jeunes sapeurs-pompiers participeront pour la première fois au défilé

Les 80 ans du "serment de Koufra"

Un peu plus de 200 militaires du Régiment de marche du Tchad (RMT) auront l’honneur d’ouvrir le défilé de l’armée de Terre. Ce régiment d’infanterie, qui appartient aux troupes de marine, est convié à l’occasion des 80 ans du "serment de Koufra", prononcé en mars 1941 par le colonel Leclerc face aux troupes de tirailleurs sénégalais du Tchad, premier régiment rallié à la France Libre en 1940. "Jurez de ne déposer les armes que lorsque nos couleurs flotteront sur la cathédrale de Strasbourg", avait-il appelé. Ce sera chose faite le 23 novembre 1944, avec la libération de Strasbourg par le RMT, auquel le régiment de tirailleurs sénégalais du Tchad a donné naissance en août 1943. 

Aujourd’hui, le régiment est une unité opérationnelle, professionnalisée depuis 1997. Il a participé à l’ensemble des opérations de l’armée de Terre : Kosovo, Afghanistan, Liban, Mali, Irak… Appelés les "Marsouins de Leclerc", les soldats du RMT empruntent leur surnom au marsouin, le petit cétacé, un terme qui s’applique aux soldats de l’infanterie de marine, historiquement déployés sur les bateaux dès l’apparition des compagnies de la mer de Richelieu. 

Lire aussi

Le nouveau Commandement de l’espace de l'armée de l’air défile

Il n’a pas encore deux ans mais défile déjà : quelque 70 militaires du Commandement de l’espace (CDE) prendront place au sein du cortège. Créé en septembre 2019, ce service interarmées est le quatrième grand commandement de l’Armée de l’Air et de l’Espace, et s’attèle à mettre sur pied une stratégie spatiale de défense. 

Concrètement, ce commandement doit répondre à de potentielles menaces et opérations d’espionnage dans l'espace. Et également protéger les projets spatiaux européens, en localisant les satellites pour éviter les collisions. 

L’Armée de l’Air et de l’Espace a aussi participé à la surveillance du tir de la fusée Space X, qui a envoyé notamment Thomas Pesquet en orbite le 23 avril dernier. D’ici à 2025, le Commandement de l’espace devrait atteindre sa pleine capacité. 

Anne-Claire Coudray en parachute, Louis Bodin en Alphajet...

Ce mercredi 14 juillet, le défilé des militaires engagés au service de la France est à suivre en direct sur TF1, dès 7h du matin et jusqu’au JT de 13h, et simultanément sur LCI. Pour l’occasion, la rédaction de TF1 se mobilise avec ses envoyés spéciaux tout au long de la matinée. Anne-Claire Coudray effectuant un saut en parachute à plus de 2000m d’altitude, Gilles Bouleau invitant les téléspectateurs à découvrir les lieux symboliques de la cérémonie vus du ciel, avant de redescendre sur terre pour monter à bord d’un véhicule blindé Griffon, Louis Bodin à bord d'un Alphajet de la Patrouille de France... Le programme est à retrouver dans cet article.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - La crise des sous-marins au menu d'un Conseil de défense à l'Elysée

"On est ici comme des mendiants, en train de vous supplier" : Macron interpellé durant son discours sur les Harkis

Sous-marins : le contrat américain meilleur que le français ?

Emmanuel Macron a-t-il "dépensé entre 5 et 7 milliards d'euros en quinze jours" ?

EN DIRECT - Covid-19 : l'épidémie désormais plus meurtrière que la grippe espagnole aux Etats-Unis

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.