Polémique à Disneyland Paris : que dit (ou pas) le droit sur l'allaitement en public ?

Polémique à Disneyland Paris : que dit (ou pas) le droit sur l'allaitement en public ?

ZOOM - A-t-on le droit d’allaiter dans un lieu public ? La question se pose après qu'une mère de famille en a été empêchée à Disneyland Paris. Avant que le parc ne présente ses excuses.

"Nous regrettons profondément cette situation et présentons de nouveau nos sincères excuses à la maman concernée. La demande qui lui a été faite n’est pas en phase avec notre règlement intérieur et nos valeurs". Disneyland Paris a voulu clarifier la situation après que des employés du parc ont demandé samedi dernier à une jeune femme d'arrêter d'allaiter en public pour ne pas gêner les autres clients.

Toute l'info sur

Le 20h

Cette Australienne, qui vit en France, a filmé la scène avec son portable. Choquée, elle a accepté de réagir dans le JT de 20H de TF1, tout en souhaitant garder l'anonymat. "Je ne me suis jamais sentie aussi vulnérable de ma vie. Après ce sentiment d'humiliation, j'ai ressenti un profond sentiment d'injustice", dit-elle. 

"Allaiter en public n'est pas une infraction"

Son récit n'est pas le seul du genre. En mai dernier, une jeune femme avait été giflée pour avoir allaité dans une file d'attente son bébé de six mois, suscitant de nombreux mots de soutien et des appels à l'allaitement libre sur les réseaux sociaux. Des mamans, interrogées par le 20H de TF1, se montrent elles-aussi agacées par ce nouveau témoignage. "Le bébé, il a faim, tout simplement. Des histoires comme ça ne devraient pas exister", réagit l'une d'elle. "On n'empêcherait pas une maman de donner un biberon donc je ne vois pas pourquoi on fait une différence avec l'allaitement", enchaîne une autre mère de famille. 

Une jeune femme, d'origine biélorusse, reconnaît, elle, que dans sa culture slave, les femmes sont plutôt pudiques, "donc ce n'est pas quelque chose qui se fait", admet-elle, tout en reconnaissant qu'"après avoir été choquée de voir des mères allaiter en public, elle comprend la nécessité de le faire". 

Quant à la loi, que dit-elle précisément ? Sur l'allaitement en public, rien. Le code pénal sanctionne "l'exhibition sexuelle imposée à la vue d'autrui". Une formulation très générale qui est sujette à interprétation. Pour clarifier la situation, Fiona Lazaar, députée du Val d'Oise, a décidé le 15 juin de déposer une proposition de loi stipulant "qu'allaiter en public n'est pas une infraction". "Il y a un certain nombre de personnes qui aujourd'hui jugent qu'une poitrine est un objet sexuel. Je crois que c'est utile et nécessaire de rappeler dans la loi que ce n'est pas le cas", explique-t-elle. 

Lire aussi

Sa proposition de loi prévoit aussi de sanctionner d'une amende de 1500 euros les personnes qui empêcheraient des femmes d'allaiter en public.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

L'Australie avait de "profondes et sérieuses réserves" concernant les sous-marins français, riposte son gouvernement

EN DIRECT - Crise des sous-marins : les ambassadeurs en Australie et aux États-Unis reçus ce soir par Macron

EN DIRECT - Covid-19 : le nombre d'hospitalisations en baisse de 11% sur une semaine

"Cet épisode va laisser des traces" : après la crise des sous-marins, la France peut-elle quitter l'Otan ?

Hautes-Pyrénées : un mort et deux blessés graves lors d'une rixe entre bikers à Tarbes

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.