Tourisme : Lourdes en mal de visiteurs

Tourisme : Lourdes en mal de visiteurs

REPORTAGE - Ce vendredi, Emmanuel Macron ira à la rencontre des professionnels du tourisme à Lourdes. C'est l'une des villes de l'Hexagone les plus touchées par la crise sanitaire.

Lourdes (Hautes-Pyrénées) paraît bien silencieuse. Dans une rue touristique filmée dans le reportage en tête de cet article, un rideau sur deux est encore fermé. Et pour les quelques commerces ouverts, les clients se comptent sur les doigts de la main. Une timide reprise dans une ville convalescente.

Toute l'info sur

Le 13h

Quelques mètres plus loin, au sanctuaire, les pèlerins commencent à revenir au compte-gouttes. Il manque encore les visiteurs étrangers et les malades surtout, qui peinent à se déplacer. "Une année normale, il y a environ cinq à six millions de personnes qui viennent ici. Cette année, nous recevrons 100.000 pèlerins lors des pèlerinages organisés alors que d'habitude nous en recevons 600.000", explique Olivier Ribadeau Dumas, recteur du sanctuaire Notre-Dame de Lourdes.

Par effet boule de neige, toute l'économie est en sursis. Lourdes est la deuxième place hôtelière française derrière Paris. Philippe Cabarry possède deux établissements et ils viennent tout juste de rouvrir. Seules 30 chambres sont réservées sur les 300 disponibles. Pour la ville, 124 millions d'euros d'aide ont été débloqués. Comme la Corse et les Outre-mer, elle dispose d'un plan d'aide spécifique de l'État.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : Pfizer et Moderna augmentent les prix de leurs vaccins pour l'Europe

EN DIRECT - JO de Tokyo : la Vénézuélienne Yulimar Rojas fait tomber le record du monde du triple saut

Groenland : l'équivalent de l'étendue de la Floride a fondu en un jour

Paris : la policière victime d'un grave accident de trottinette électrique est décédée

Le tableau des médailles des JO de Tokyo : la France remonte au classement

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.