Un an après la tempête Alex, retour dans la vallée de La Roya

Un an après la tempête Alex, retour dans la vallée de La Roya

REPORTAGE - Samedi, cela fera un an que la tempête Alex a dévasté les vallées de la Roya et de la Vésubie, dans les Alpes-Maritimes. Nos équipes sont retournées sur place pour constater l'évolution de la situation.

Un an après la tempête à Saint-Martin-Vésubie, le sort de certaines maisons et de leurs habitants reste suspendu. Pour celle de Célestine Martelli, il y a urgence. "Elle ne passera pas l'hiver avec la neige et le verglas. Moi, je ne demande pas qu'ils fassent les travaux tout de suite, mais qu'au moins ils préservent la maison pour qu'elle ne tombe pas", explique la sinistrée. Sa maison est intacte et elle s'y rend régulièrement. Aujourd'hui, Célestine est relogée dans un studio. À 86 ans, elle est heureuse de pouvoir rester à Saint-Martin mais sa maison lui manque.

Toute l'info sur

Le 13H

La brasserie en face de Célestine a aussi été relogée après la tempête. Mais pour les Saint-Martinois, il était très important de retourner s'implanter au village. En mars, la nouvelle brasserie devrait être prête, bien plus grande que la précédente.

Dans la vallée de la Roya, les choses s'améliorent lentement. Le lac de Breil-sur-Roya vient d'être remis en état. Un peu plus haut dans la vallée, Jacqueline Schmitt reste chez elle malgré un arrêté de péril. Elle refuse d'envisager la solution qu'on lui propose.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - "Hautement transmissible", le variant Omicron exige une "action urgente", selon le G7

Covid-19 : que sait-on des symptômes du variant Omicron ?

VIDÉO - "Ça ne finit pas de tomber" : la galère des automobilistes bloqués par la neige sur l’A89

EN DIRECT - Présidentielle 2022 : Éric Zemmour reconnaît un geste "fort inélégant" au lendemain de son doigt d'honneur

Covid-19 : pourquoi l'OMS a-t-elle nommé le nouveau variant "Omicron" ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.