Le Service Civique Solidarité Seniors pour rompre l'isolement des ainés

Le Service Civique Solidarité Seniors pour rompre l'isolement des ainés

REPORTAGE - Cette semaine, le gouvernement l'a clairement dit, il veut de plus en plus de jeunes qui s'engagent dans un service civique auprès des seniors.

Durant un après-midi, c'est cours d'informatique pour Christine, 70 ans. Ses professeurs sont deux jeunes en Service Civique Solidarité Seniors. Justine Boukerche, volontaire de 19 ans, rêve de devenir infirmière. Depuis le mois d'octobre, elle vient en aide aux personnes âgées. Une décision motivée par la crise du Covid. "Il faut aider, surtout en cette période de Covid car les personnes âgées sont les plus touchées", lance Justine. Outre les cours d'informatique, c'est aussi un échange et un lien social avec les seniors isolés. Et cela ravit ces derniers.

Toute l'info sur

Le 13h

À domicile ou en Ehpad, la présence de ces jeunes est capitale surtout depuis que la visite des familles est limitée. "Le lien intergénérationnel, ça joue aussi. Ça leur rappelle le temps d'avant", explique Gabrielle Coudert, volontaire. Payés 580 euros par mois, ces jeunes restent d'octobre à juin. Pour la plupart, c'est une vocation. C'est notamment le cas de Laura Faugeron qui souhaite devenir psychologue auprès des personnes âgées.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pourquoi le Chili se reconfine-t-il alors qu'il est le 3e pays le plus vacciné au monde ?

EN DIRECT - Covid-19 : la France s'approche du cap des cinq millions de cas

Dîners clandestins : Brice Hortefeux plaide la bonne foi, Alain Duhamel se dit "piégé"

Éruption de la Soufrière à Saint-Vincent : des milliers d'évacuations dans la panique

Vacances confinées : ces Français qui trichent (sciemment ou sans le savoir)

Lire et commenter