Un test négatif pour se rendre en Allemagne : une nouvelle contrainte qui passe mal en Moselle

Un test négatif pour se rendre en Allemagne : une nouvelle contrainte qui passe mal en Moselle

REPORTAGE - Les variants du Covid-19 circulent activement en Moselle. De ce fait, l'Allemagne a classé ce département en zone à risque maximale.

Pour l'instant, les policiers allemands se contentent de renseigner les frontaliers inquiets. Dans quelques heures, les contrôles vont commencer. Il faudra avoir un test PCR ou antigénique négatif pour pouvoir mettre les pieds en Allemagne. "Ce n'est pas normal", s'indigne un homme.

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur l'épidémieA quel stade en est l'épidémie, département par département ?

La fermeture des frontières l'année dernière a été mal vécue par de nombreux Français. Pour eux, cette nouvelle obligation imposée par l'Allemagne, est encore pire. Pour la plupart, c'est le dernier jour de course dans les magasins germaniques. Plus de 20.000 Mosellans travaillent dans ce pays. Ils devront présenter un test de moins de 48 heures pour passer la frontière. Devant les laboratoires, les files s'allongent.

Officiellement, les frontières ne vont pas fermer. Les contrôles seront aléatoires sur le territoire allemand. En Moselle, la circulation des variants inquiète nos voisins. De plus, ils sortent à peine d'un confinement plus strict imposé il y a deux mois.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

AstraZeneca : "Un crève-cœur" pour ces médecins contraints de jeter des doses inutilisées

Affaire Mia : pourquoi l'alerte enlèvement a-t-elle été levée aussi rapidement ?

"60 à 70% des victimes" britanniques de la troisième vague étaient-elles vraiment "vaccinées" ?

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Réouverture progressive : quelle pourrait être la situation épidémique mi-mai ?

Lire et commenter