VIDEO - Un village d'Isère sinistré par des torrents de boue

VIDEO - Un village d'Isère sinistré par des torrents de boue

METEO - Le hameau d'un village d'une centaine d'habitants situé dans le massif de l'Oisans, en Isère, a été entièrement sinistré samedi par plusieurs coulées de boue successives provoquées par un violent orage. Il n'y a pas de victime mais les dégâts sont importants.

L'heure est au nettoyage et à la désolation dans ce petit hameau d'Isère. Samedi, peu avant 01h00 du matin, des torrents de boue gorgée de gravats se sont déversés dans les rues et les habitations du hameau de Chantelouve, situé à quelque quatre-vingt kilomètres au sud de Grenoble à la suite d'un violent orage, qui a fait sortir une rivière de son lit. Ce village, d'une centaine d'habitants, a été entièrement sinistré. Trente personnes étaient présentes lorsque celui-ci a éclaté, mais aucune n'a été blessée. Au total, cinq familles ont dû être relogées.

"La coulée a été déclenchée par un cumul de gravats de névé, une zone d'accumulation de neige n'ayant pas fondu, qui s'est déversé dans un ruisseau situé en amont du village et l'a fait sortir de son lit", a indiqué Bertrand Host, chef d'escadron de la compagnie de gendarmerie de La Mure (Isère).

"Jusqu'à deux mètres de hauteur"

Si aucune victime n'est à déplorer, les dégâts sont importants. Quinze maisons, pour la plupart des résidences secondaires, ont été endommagées partiellement ou entièrement. Dans certaines d'entre elles, la boue a atteint jusqu'à deux mètres de hauteur. Dans trois habitations, les pompiers ont même constaté la présence de gravats jusqu'au plafond, rendant ainsi tout retour sur les lieux impossible. "Les coulées sont fréquentes dans cette zone, mais cela fait dix ou quinze ans que ce n'avait pas été aussi spectaculaire", a précisé le gendarme.

Le phénomène a ensuite perduré une partie de la journée dans une moindre mesure, tandis que les pompiers s'activaient pour déblayer la zone sinistrée. "Il a été également nécessaire de reconstituer le lit de la rivière car de nouvelles intempéries sont annoncées", a-t-il ajouté.

Une expertise a été réalisée samedi sur la face de la montagne à flan de laquelle est situé le village. Le secteur a été sécurisé et interdit par arrêté municipal.

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 25.000 nouveaux cas en 24h, 22 décès enregistrés

Catalogne, Pays-Bas, Royaume-Uni... Comment expliquer la baisse de l'épidémie chez nos voisins ?

Variant Delta : avec deux doses, les vaccins Pfizer et AstraZeneca presque aussi efficaces que contre l’Alpha

Variant Delta : où se contamine-t-on le plus ?

"Nous sommes passés de Socrate à Francis Lalanne" : le discours cinglant d'un sénateur contre les anti-vaccins

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.