Une rave party sauvage a pris fin ce samedi à Lieuron

Une rave party sauvage a pris fin ce samedi à Lieuron

À Lieuron (Ille-et-Vilaine), une fête de près de 36 heures s'est achevée ce samedi matin alors que l'Hexagone vit sous couvre-feu. Cette rave party sauvage a rassemblé 2 500 personnes depuis jeudi soir.

Ce samedi à l'aube, les fêtards ont quitté les lieux de la rave party sauvage à Lieuron. Les verbalisations se sont également enchaînées mais dans le calme. "Ils nous ont mis une amende pour rassemblement festif de plus de dix personnes", a affirmé l'un des participants. "C'était sympa car il y avait eu du bon son et on a pu s'amuser un petit peu", a révélé un autre. Une fête qui a duré toute la nuit encore, sans discontinuer depuis jeudi soir. Elle a réuni 2 500 personnes jusqu'à ce matin dans deux hangars où les risques étaient clairement minimisés. Les organisateurs ont décidé de tout arrêter de leur propre initiative.

Toute l'info sur

Le WE

Lors de l'évacuation ce matin, des tests PCR ont étés proposés et les participants ont été invités à s'isoler. Mais le Covid a été l'un des principaux motifs de poursuite. "Ce sont plus de 800 verbalisations au titre des infractions liées au Covid et plusieurs centaines d'amendes forfaitaires délictuelles, en particulier pour usage de stupéfiants", a expliqué Emmanuel Berthier, préfet de Bretagne. Des procédures sont en cours à l'encontre des organisateurs.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Épidémie "préoccupante", restrictions locales : le gouvernement change de ton

EN DIRECT - Covid-19 : près de 32.000 nouveaux cas mercredi, du jamais vu depuis novembre

Les patients hospitalisés pour Covid de plus en plus jeunes : comment l'expliquer ?

CARTE - Covid-19 : où en est l'épidémie dans votre département ?

Covid-19 : quels sont les départements où la situation est "très préoccupante" ?

Lire et commenter