Vacances d'hiver : les sports nautiques ont la cote !

Vacances d'hiver : les sports nautiques ont la cote !

REPORTAGE - Sur les côtes méditerranéennes, les plages et les clubs de sports nautiques sont normalement fermés en hiver. Mais cette année 2021, ils sont pris d'assaut. Nos journalistes l'ont constaté dans le Var.

Cette année 2021, sans ski alpin ni voyage à l'étranger, les Français s'essaient aux sports nautiques en hiver. C'est le cas de Vincent. Il a essayé le kitesurf en se disant que c'est l'occasion. Cette tendance a permis à Hervé Rousseau, moniteur à Kite Surf Evasion à Fréjus (Var), de reprendre du service. D'habitude, il ne travaille pas en février. À part le kitesurf, le wing foil attire aussi les amoureux de la glisse. Cette nouvelle discipline consiste à s'aider d'une aile légère pour avancer sur une planche dont le foil permet de se soulever hors de l'eau.

Toute l'info sur

Le 20h

La température de l'eau est le seul inconvénient des sports nautiques en hiver. En effet, malgré le soleil, il fait 12°C dans l'eau. Par ailleurs, la mer Méditerranée, qui est souvent d'huile, peut s'agiter brusquement et surprendre les vacanciers. En conséquence, les gendarmes appellent à la plus grande prudence. Le nombre d'opérations de sauvetage a triplé par rapport à la même période en 2020.

Le major Hervé Wallerick, commandant de la brigade de gendarmerie maritime de Nice (Alpes-Maritimes), recommande de ne pas surestimer sa condition physique, car les chances de survie dans les conditions hivernales sont huit inférieures aux conditions estivales. Ainsi, même pour une petite sortie en paddle le long de la côte, il faut toujours porter une combinaison et avoir un moyen d'alerter les secours.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"60 à 70% des victimes" britanniques de la troisième vague étaient-elles vraiment "vaccinées" ?

Covid-19 : une réunion à l'Élysée pour préparer la réouverture des lieux fermés

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Le plan Alerte enlèvement levé dans les Vosges pour Mia, 8 ans, toujours recherchée

Pfizer, Moderna… Et si vous ne pouviez bientôt plus choisir votre vaccin contre le Covid-19 ?

Lire et commenter