Vaccination anti-Covid : l'armée entre en action

Vaccination anti-Covid : l'armée entre en action

Après les stades et les salles de spectacle, les hôpitaux militaires ont été eux aussi transformés en centre de vaccination massive. Illustration à l'hôpital Clermont-Tonnerre de Brest.

À première vue, nous sommes dans un centre de vaccination classique, à quelques détails près. L'infirmier "appartient à l'armée". "On a des épaulettes qui symbolisent le grade", indique le major Thierry. Ce dernier a remis sa blouse pour prêter main-forte à l'hôpital militaire de Brest. Sa mission : injecter les premières doses de vaccins Pfizer aux civils prioritaires.

Toute l'info sur

Le 20h

Ici, le protocole médical est le même que dans le civil. Les patients prennent rendez-vous sur Internet, remplissent un questionnaire et obtiennent leur première dose de vaccins. Marie-Françoise est ravie : "Nous avons pris rendez-vous la semaine dernière pour aujourd'hui. Je suis contente d'être vaccinée, avant tout pour les petits-enfants".

Ce mardi 6 avril, 200 doses ont été injectées. À terme, le nouveau centre militaire de vaccination compte délivrer 1 200 doses par jour. L'armée est ordre de marche. "Le rôle de l'armée est de protéger la Nation en tout temps, en tout lieu contre les menaces. Le Covid en est une. Actuellement, le moyen de protéger la Nation est d'être complémentaire des hôpitaux publics pour intensifier la vaccination", affirme la médecin en chef Barbara, directrice adjointe de l'hôpital d'instruction des armées Clermont-Tonnerre de Brest.

Dans quelques semaines, l'armée ouvrira un deuxième centre de vaccination au cœur de la ville de Brest. Les sept hôpitaux militaires français veulent administrer au total 50 000 doses de vaccins par semaine.

Découvrez la version podcast de l'émission "Brunet Direct"

Écoutez ce podcast sur votre plateforme d’écoute préférée : 

Sur APPLE PODCAST

Sur DEEZER 

Sur SPOTIFY 

Du lundi au vendredi, de 10H00 à 12H00, le présentateur prendra le temps d’analyser et de mettre en perspective les grands sujets d’actualité. Grande nouveauté de la rentrée, les téléspectateurs pourront intervenir en direct, interagir avec les invités en plateau pour livrer leurs points de vue et leur vécu. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

42 jours au lieu de 28 entre deux doses de Pfizer et de Moderna : sur quoi se base Olivier Véran ?

Le vaccin Johnson & Johnson arrive ce lundi en France : ce qu'il faut savoir

Éruption de la Soufrière à Saint-Vincent : des milliers d'évacuations dans la panique

EN DIRECT - Le pic de la 3e vague atteint ? "Nous devons encore tenir", prévient Véran

Dîners clandestins : Brice Hortefeux plaide la bonne foi, Alain Duhamel se dit "piégé"

Lire et commenter