Vaccination contre le Covid : la colère des médecins privés de doses cette semaine

Vaccination contre le Covid : la colère des médecins privés de doses cette semaine

REPORTAGE - Cette semaine, les médecins généralistes ne pourront pas vacciner, car la priorité est donnée aux pharmaciens. Très remontés, certains menacent même de ne plus vacciner dans les centres où ils interviennent.

Depuis ce lundi matin, la secrétaire médicale d'un cabinet à Calmart (Hauts-de-Seine) croule sous les appels. Elle essaie d'informer les gens sur le moment où ils pourront se faire vacciner et les met d'abord sur liste d'attente. Pour cause, un mail reçu dimanche soir stipulait que durant la semaine du 8 mars, il va être impossible de prendre des commandes pour les médecins. Les vaccins seront destinés en effet aux pharmaciens. Pourtant, 40 000 médecins généralistes s'apprêtaient à vacciner massivement.

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

Concrètement, les généralistes pourront vacciner cette semaine avec les doses commandées début mars, mais pas plus pour le moment. La profession est très remontée. "Tout ça est vraiment insupportable. Il y a un manque de cohérence et de compétences", a confié le docteur Jean-Paul Hamon, président d'honneur de la Fédération des médecins de France. Et ce n'est pas pour rassurer ceux qui espéraient être vaccinés prochainement chez leur médecin. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pourquoi le Chili se reconfine-t-il alors qu'il est le 3e pays le plus vacciné au monde ?

EN DIRECT - Les premiers enseignants de plus de 50 ans "vaccinés dès la semaine prochaine"

Vacances confinées : ces Français qui trichent (sciemment ou sans le savoir)

Aurélien éliminé de "Koh-Lanta" : "Avec Thomas, on peut clairement parler de trahison"

Funérailles du prince Philip : avec ou sans Meghan et Harry ?

Lire et commenter