Vaccins : après la pénurie, le trop-plein de doses

Vaccins : après la pénurie, le trop-plein de doses

REPORTAGE - Est-ce la flemme de devoir faire sa deuxième dose en pleines vacances ou le ralentissement de l’épidémie qui rend la vaccination moins urgente pour certains ? On constate qu'il y a moins de candidats dans les grands centres de vaccination.

Des chaises vides dans une salle d’attente déserte. Dans le palais des sports de Metz, jusqu’à 2 500 personnes peuvent se faire vacciner chaque jour. Le jour de notre reportage, il y a à peine 500 candidats. Des centaines de créneaux sont libres. Pour inciter les habitants, la mairie a organisé deux journées spéciales avec des horaires étendus et sans rendez-vous.

Toute l'info sur

Covid-19 : le défi de la vaccination

Avec plus de la moitié de la population adulte qui a reçu sa première dose, les Français sont-ils moins pressés de se faire vacciner ? La semaine dernière, plus de 400 000 premières injections ont été réalisées chaque jour. Cette semaine, il y en a près de 36 000 de moins. Alors, en Isère, ce maire a eu une idée : une récompense en échange d’un vaccin. Découvrez l’intégralité de ce reportage dans la vidéo ci-dessus.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

VIDÉO - "Ça va la claque que tu t'es prise ?" : Emmanuel Macron interpellé par un écolier

"Je ne mange pas le soir" : elles vivent avec moins de 1000 euros de retraite par mois

AstraZeneca annonce que son traitement anti-Covid est inefficace

EN DIRECT - "Rendre le sourire à nos enfants" : les pédiatres réclament la fin du masque à l'école

Affaire Jubillar : pourquoi l’étau se resserre sur son mari ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.