Variant anglais à Dunkerque : les parents s’inquiètent

Variant anglais à Dunkerque : les parents s’inquiètent

REPORTAGE - Face à la circulation du variant anglais, les écoles de Dunkerque ont décidé de se réorganiser. Seulement, les mesures prises laissent perplexes les parents, loin d'être rassurés.

La circulation du variant anglais du Covid inquiète de plus en plus. La situation de la Moselle (Grand Est) et Dunkerque (Nord) est particulièrement préoccupante. Dans ces zones, des élus avaient demandé la fermeture anticipée des collèges et lycées une semaine avant les vacances, mais la requête a été refusée. 

Seules les horaires ont été un peu aménagées chez les plus petits. La préfecture a préféré demander des cours en distanciel alors que c'est déjà la norme établie dans la plupart des établissements.

Toute l'info sur

Covid-19 : la France fait-elle les bons choix face au virus ?

Les dernières informations sur l'épidémie

Depuis ce lundi, l'accueil des élèves dans les écoles primaires du Dunkerquois est étalé. La moitié des classes commence à 9h20 tandis que l'autre moitié arrive plus tôt, à 8h50. Le but étant d'éviter les attroupements. Malgré cette précaution, la réouverture des classes suscite quand même l'inquiétude des parents. 

Lire aussi

Rappelons qu'à Dunkerque, 19 classes sont fermées suite à la détection de cas positifs au variant anglais. Du côté des lycées et collèges, très touchés par l'épidémie, on remarque un fort taux d'absentéisme.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : près de 250.000 doses de vaccin injectées en 24 heures, l'accélération se confirme

Vaccination des soignants : comment expliquer les disparités entre professions ?

Affaire des "écoutes" : après Nicolas Sarkozy, le Parquet national financier fait appel de la décision

Patrick J. Adams, le mari de Meghan dans "Suits", dénonce l'attitude "obscène" de Buckingham

Meghan et Harry chez Oprah : l'interview qui a fait basculer la famille royale dans un mauvais soap

Lire et commenter