Violences contre les femmes : recrudescence inquiétante

Violences contre les femmes : recrudescence inquiétante

Un chiffre interpelle particulièrement. Pendant le deuxième confinement, les signalements pour violences conjugales ont augmenté de 60%. C'est beaucoup plus que lors du premier confinement. Notre équipe a tenté de comprendre pourquoi.

Lors du deuxième confinement, les signalements de violences conjugales, depuis la plateforme du gouvernement, ont augmenté de 60%. Et tous les outils mis à disposition des femmes victimes sont concernés. Comme l'application "App-Elles" pour alerter rapidement un proche d'une situation critique. Près de 3 000 alertes reçus entre octobre et décembre, trois fois plus qu'en temps normal. Un contexte de difficultés économiques et psychologiques qui ne justifie en rien les violences, mais les favorisent là où elles existent déjà, le plus souvent.

Toute l'info sur

Le WE

Les nombreuses campagnes de sensibilisation, ces derniers mois ont joué un rôle important dans la hausse des signalements. Les femmes victimes savent davantage vers qui se tourner. Les enfants ne sont pas épargnés par les violences conjugales. Dans notre pays, quatre millions d'entre eux y sont exposés. Désormais reconnus comme co-victimes et non plus simple témoins.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 en France : 323 décès recensés en 24 heures, le nombre d'hospitalisations toujours en hausse

EN DIRECT - États-Unis : l'acte d'accusation contre Donald Trump transmis au Sénat lundi

"Langue Covid" : un nouveau symptôme du virus ?

6 doses au lieu de 5 : la baisse des livraisons de Pfizer est-elle liée à une nouvelle stratégie de vaccination ?

Procès en destitution de Trump : l'article transmis lundi au Sénat, et après ?

Lire et commenter