Violences policières : Emmanuel Macron demande des propositions au gouvernement pour sortir de cette crise

Violences policières : Emmanuel Macron demande des propositions au gouvernement pour sortir de cette crise

Le passage à tabac du producteur de musique Michel Zecler par des policiers a suscité une vive émotion dans le pays. Emmanuel Macron a réagi aux faits, pour la première fois, vendredi dernier.

Vendredi soir, Emmanuel Macron a publié une longue lettre adressée aux Français sur Facebook, Twitter et Instagram. Il s'est notamment emparé du sujet des violences policières. Le chef de l'État voulait surtout toucher les jeunes avec une fermeté affichée : "Les images que nous avons tous vues de l'agression de Michel Zecler sont inacceptables. Elles nous font honte. La France ne doit jamais se résoudre à la violence ou la brutalité, d'où qu'elles viennent".

Toute l'info sur

Le WE

Les quatre policiers mis en cause dans cette affaire sont, eux, toujours en garde à vue dans les locaux de l'IGPN. D'après nos informations, les fonctionnaires minimisent les faits et répètent s'être sentis menacés par la victime. Une version qui laisse les enquêteurs de la police des polices dubitatifs. Pour renforcer le lien de confiance entre les forces de l'ordre et la population, Emmanuel Macron réclame désormais des propositions rapides au gouvernement. Le préfet de police de Paris, lui, a appelé tous les policiers de la capitale "à ne pas trahir leur engagement".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la France dépasse le seuil des 70.000 morts

Impôts : faites-vous partie des bénéficiaires de l'acompte versé ce vendredi ?

Vaccin Pfizer : les livraisons à l'UE vont être retardées de "trois à quatre semaines"

"Il va falloir encore tenir" : la réponse de Macron à Heidi, l'étudiante à bout qui l'a interpellé

Covid : quelle est la situation en Guadeloupe ?

Lire et commenter