Voici, en 3D, à quoi ressemblera le dirigeable du futur

Voici, en 3D, à quoi ressemblera le dirigeable du futur

AÉRONEF - Les ballons dirigeables, qui avaient disparu à la fin des années 30 après un terrible accident, ont de nouveau le vent en poupe. Le 20H de TF1 fait le point sur le projet de l'entreprise française Flying Whales.

Le ballon dirigeable s'apprête à faire son grand retour. À quoi ressemblera-t-il ? Ce sera toujours un immense ballon ovale. La révolution, c’est que ce nouveau dirigeable sera équipé d’une dizaine de petits moteurs tout autour : grâce à eux, il pourra voler en mode stationnaire pendant des heures. Il ne servira pas au transport de passagers, mais de marchandises. Le 20H de TF1 prend l'exemple, dans la vidéo en tête de cet article qui s'appuie sur les infographies en 3D, de troncs d'arbres qu'il faudrait aller récupérer dans une forêt difficile d'accès. Le dirigeable serait alors la solution.

Toute l'info sur

Le WE

Ce dirigeable du futur a la taille gigantesque de trois avions A380. Sa capacité de chargement constitue son principal atout : il pourra emporter dix fois plus qu'un avion gros porteur et six fois plus qu'un hélicoptère. Certes, il est moins rapide que l'avion, puisqu'il ne vole qu'à 100km/h maximum. Mais il est dix fois moins cher, car trente fois moins gourmand en carburant, avec une autonomie de plus de 1000 km. 

Et désormais, plus de problème de sécurité car c'est de l'hélium, et non de l'hydrogène hautement inflammable comme autrefois, qui sera utilisé. En 2021, une usine de la taille du Grand Palais va être construite en Aquitaine par la société française Flying Whales, qui parie sur le retour des dirigeables. Première livraison envisagée 2023, si les vents sont favorables.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la France dépasse le seuil des 70.000 morts

Impôts : faites-vous partie des bénéficiaires de l'acompte versé ce vendredi ?

Vaccin Pfizer : les livraisons à l'UE vont être retardées de "trois à quatre semaines"

"Il va falloir encore tenir" : la réponse de Macron à Heidi, l'étudiante à bout qui l'a interpellé

Covid : quelle est la situation en Guadeloupe ?

Lire et commenter