Vous l'utiliserez peut-être pour aller au restaurant dès le 9 juin : au fait, ça veut dire quoi QR code ?

Vous l'utiliserez peut-être pour aller au restaurant dès le 9 juin : au fait, ça veut dire quoi QR code ?

COVID-19 - Avec la pandémie, la technologie du "QR Code" connaît un essor sans précédent depuis un an, et se retrouve au cœur du dispositif de déconfinement. Retour sur l'histoire de ces petits motifs noir et blanc.

Longtemps considéré comme un gadget, le QR Code, une technologie pourtant relativement ancienne, prend aujourd’hui sa revanche sur l’histoire. Dans un monde sans contact, ces motifs noir et blanc ressemblant à d’étranges codes-barres démontrent aujourd’hui tout leur intérêt. Ils sont partout : dans les transports en commun, à l’entrée des musées, dans le hall des hôtels, sur les tables des restaurants. Et s’imposent désormais comme l’outil par excellence pour limiter au maximum la circulation du Covid-19. 

Les autorités sanitaires l’utilisaient déjà pour le suivi et l’identification des personnes ayant pu être en contact rapproché avec un individu porteur du virus. Cet été, avec le "pass sanitaire", il deviendra le sésame pour assister à un événement culturel ou prendre l’avion, en permettant de dire rapidement si vous avez reçu le vaccin ou de fournir le résultat de votre test. 

Toute l'info sur

Coronavirus : la pandémie qui bouleverse la planète

Les dernières infos sur l'épidémieA quel stade en est l'épidémie, département par département ?

Car la fonction principale d’un QR Code – abréviation de "quick response code", "code à réponse rapide" en VF - est de relier la vie réelle au monde numérique. Grâce à lui, il suffit d’ouvrir l’application "Appareil photo" puis de scanner le motif pour accéder à des informations complémentaires ou à des services depuis son smartphone : consulter le menu d'un restaurant, profiter d’une visite guidée dans un musée... Ultra-rapide et simple à utiliser, ce qui facilite grandement son adoption, cette technologie présente aussi et surtout l’avantage d’être totalement gratuite.

La technologie du QR Code ne date pas d’hier. Elle a été créée au Japon en 1994 par Masahiro Hara. Cet ingénieur, employé de l’entreprise Denso-Wave, une filiale du groupe Toyota, avait été chargé de mettre au point un système permettant de suivre le chemin des pièces détachées dans les usines. "Toyota devait trouver un meilleur moyen que le code-barre, dont la capacité de stockage était limitée, pour répertorier toutes les pièces", explique dans le reportage de TF1 en tête de cet article Nicolas Babin, expert en nouvelles technologies et auteur du livre Le chien qui parlait : une immersion dans les nouvelles technologies (aux éditions Broché).

Lire aussi

Le QR Code, la clé du bonheur

Cinq ans plus tard, en 1999, la société Denso-Wave publiera le QR Code sous licence libre. Mais ce n’est qu’à la fin des années 2000 que son usage se démocratise avec l’avènement des smartphones. Jusqu’à l’an dernier, cette solution, souvent associé à la publicité et au marketing, était utilisée de façon assez marginale. Avec la pandémie et l’essor des technologies sans contact, il connait aujourd’hui son heure de gloire.

Mais attention, lorsqu'il est utilisé à des fins de traçage comme avec le pass sanitaire, de nombreuses informations personnelles se cachent derrière ce motif en apparence anodin, comme vos nom et prénom, votre date de naissance ou encore les lieux que vous avez fréquentés. Autant dire qu'il vaut mieux éviter de l'afficher en public sur les réseaux sociaux. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

VIDÉO - "Ça va la claque que tu t'es prise ?" : Emmanuel Macron interpellé par un écolier

EN DIRECT - Cédric Jubillar mis en examen pour "meurtre aggravé", suivez la conférence de presse du procureur

Disparition de Delphine Jubillar : ce nouvel élément révélé par l’amant de l'infirmière

"Je ne mange pas le soir" : elles vivent avec moins de 1000 euros de retraite par mois

AstraZeneca annonce que son traitement anti-Covid est inefficace

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.