Voyages : les nouvelles règles

Voyages : les nouvelles règles

Jean Castex a annoncé vendredi la fermeture totale des frontières pour les pays hors de l'Union européenne, sauf pour motif impérieux. Mais les Français qui étaient déjà partis pourront-ils rentrer facilement ?

Entre deux allées quasiment vides, un seul endroit était bondé ce matin à l'aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle, le comptoir pour annuler ou échanger des billets. Désormais, les voyages hors de l'Union européenne et en Outre-mer sont interdits dans les deux sens, que ce soit en avion, en train ou en voiture, sauf pour motif impérieux. Sanitaires, familiaux ou professionnels, ils seront précisés dimanche. Les voyageurs partis avant les annonces gouvernementales pourront bien rentrer en France. À partir d'aujourd'hui, si une personne décide de partir, il ou elle devra demander un laissez-passer au consulat ou à l'ambassade pour pouvoir revenir dans l'Hexagone. Même démarche pour les ressortissants basés à l'étranger.

Toute l'info sur

Le WE

En ce qui concerne l'Union européenne, les entrées dans notre pays seront conditionnées à un test PCR négatif, sauf pour les travailleurs transfrontaliers. Ces restrictions sont un nouveau coup dur pour le tourisme. Les annulations s'accumulent. L'ensemble du professionnel du tourisme s'estime léser et demande au gouvernement de financer leur marge et tous ces frais d'annulation.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Tensions au Proche-Orient : nouvelle réunion du Conseil de sécurité de l'ONU prévue dimanche

EN DIRECT - Covid-19 : la Grèce se rouvre aux touristes après sept mois de confinement

Dans les villes mixtes d'Israël, un climat insurrectionnel qui inquiète au plus au point

Covid-19 : les cas de variant indien en légère hausse en France

Traque dans les Cévennes : paranoïaque, passionné d'armes... l'inquiétant profil du fugitif

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.