Voyageurs en provenance de pays à risque : le gouvernement durcit le ton

Voyageurs en provenance de pays à risque : le gouvernement durcit le ton

REPORTAGE - De nouvelles mesures s'imposent désormais pour les voyageurs qui rentrent des pays à risque. Les autorités se donnent jusqu'à samedi prochain pour les mettre en place.

Dès le premier vol arrivé de Guyane ce lundi matin, nouvelle mesure pour lutter contre le variant brésilien, les passagers ont dû réaliser un test antigénique. "On passe dans une salle où on fait un test rapide, un test antigénique. On attend environ quinze à 20 minutes, si c'est négatif, on prend le bus et on va chercher nos bagages", témoigne l'un d'eux.

Toute l'info sur

La France fait-elle les bons choix face au virus ?

Les dernières informations sur l'épidémie et le déconfinement

Désormais, pour les voyageurs en provenance du Brésil, de la Guyane française, d'Afrique du Sud, du Chili et de l'Argentine, un test PCR négatif réalisé moins de 36 heures avant l'embarquement est également exigé. Autre changement, la durée de la quarantaine : dix jours au lieu de sept avec pour la première fois des contrôles de police.

Avant l'embarquement, il faut désormais indiquer un lieu d'isolement. À l'arrivée, un arrêté préfectoral nominatif est remis à chaque passager avec restrictions des horaires de sortie. D'ailleurs, ce sera la base des contrôles.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Je n'avais jamais subi une telle violence" : le maire de Nice Christian Estrosi annonce qu'il quitte Les Républicains

Féminicide à Mérignac : "Ça s'est joué à une seconde", témoigne un voisin qui a essayé de s'interposer

Covid-19 : voisin de l'Inde, le Népal pourrait faire face à une situation encore plus incontrôlable

EN DIRECT - Covid-19 : 600.000 personnes vaccinées en 24h en France, un nouveau record

"Vous lui avez volé sa vie" : la famille d'Arthur Noyer interpelle Nordahl Lelandais

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.