VIDÉO - "White is purity" : la publicité de Nivea accusée de racisme qui ulcère les internautes

SOCIÉTÉ

FAIL - "White is purity" ("Le blanc est la pureté"). Le dernier slogan de Nivea n'a pas du tout plu aux fans de la page Facebook destinée au Moyen-Orient où il a été diffusé. Sur les réseaux sociaux, beaucoup se sont indignés du caractère raciste de la formule. Poussant la marque à faire marche arrière.

Le dernier slogan de Nivea passe mal. Pour faire la promotion de son déodorant "Invisible for Black & White", la marque allemande a décrété par le biais d’une publicité que le blanc était symbole de pureté. "White is purity", ont ainsi pu lire les 19 millions de fans de la page Facebook destinée à la clientèle du Moyen-Orient. Au-dessus, la publicité était légendée de la phrase : "Gardez-le propre et lumineux. Ne laissez rien le gâcher, #Invisible". Ce message, posté le 31 mars dernier, n’a pas tardé à faire réagir les internautes. Nombre d’entre eux ont accusé la multinationale de racisme.

"Je n'achèterai plus jamais vos produits à cause de votre publicité", a ainsi déclaré une internaute sur Twitter.

D'autres appellent même au boycott de la marque. Une utilisatrice du réseau social s'est ainsi filmée en train de jeter son lait pour le corps à la poubelle en diffusant le message : "Recivilisez-vous et jetez les marques qui ont échoué à un haut niveau".

La publicité a, en revanche, rencontré un certain succès auprès... des suprématistes blancs, souligne la BBC sur son site internet. Sur les réseaux sociaux, elle a été reprise par certains d'entre eux avant d'être associée à des photos d'Hitler ou de Pepe the frog, personnage de fiction récupéré par l'extrême droite en 2008. "Nivea a choisi notre camp", se figure l'un des membres de cette mouvance.

Face à l'effet boule de neige qu'a suscitée sa publicité, Nivea s'est rapidement excusée. "Nous excusons sincèrement auprès des personnes qui ont été offensées par cette publication", a déclaré la société dans un communiqué avant d'assurer que "la marque représente la diversité, la tolérance et l'égalité des chances". La publication, elle, a été retirée mardi de la page Facebook.

Ce mercredi, la marque de soda Pepsi a également dû retirer l'une de ses publicités après un tollé. Elle reprenait notamment les codes du mouvement protestataire Black Lives Matter en mettant en scène la mannequin américaine Kendall Jenner. 

Stars et internautes avaient dénoncé la mise en scène d'un mouvement protestataire à des fins commerciales.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter