VIDEOS - Inondations en Ile-de France : le point à Longjumeau, Nemours ou Paris

SOCIÉTÉ

DÉLUGE - Les pluies diluviennes qui tombent depuis plusieurs jours sur la France ont provoqué d'importantes inondations dans certaines villes d'Ile-de-France. Manuel Valls s'est rendu au chevet des sinistrés de Nemours en Seine-et-Marne et a manifesté son inquiétude pour les autres communes touchées.

Villes inondées, voitures emportées, habitants évacués… Les pluies diluviennes qui arrosent la France depuis plusieurs jours ont causé de nombreux dégâts. Ce jeudi encore, six départements sont placés en vigilance orange par Météo France et la Seine-et-Marne reste en vigilance rouge "Inondation". D’importantes averses sont prévues dans la journée dans le Centre, le sud de l’Ile-de-France et une partie du Nord-Est du pays.

EN SAVOIR+ >> Notre carte météo en temps réel

L'état de catastrophe naturelle reconnu dès mercredi
François Hollande a annoncé jeudi que l'état de catastrophe naturelle serait reconnu dès le prochain Conseil des ministres, mercredi prochain, pour les zones "les plus touchées" par les intempéries.

"Je saisis l'occasion qui m'est donnée, venant à ce congrès, pour annoncer que l'état de catastrophe naturelle sera reconnu dans les territoires qui ont été les plus touchés par ces intempéries dès le prochain Conseil des ministres", a-t-il déclaré à la tribune du congrès des maires de France.

Nemours et ses environs
A Nemours, en Seine-et-Marne, jusqu’à 4 mètres d’eau ont envahi le centre-ville. La maire LR Valérie Lacroute a ordonné l’évacuation de 4000 personnes. L’ampleur des inondations est telle que même les écoles, les collèges et les lycées ont été fermés. L’électricité d’une partie de la ville a été coupée. "L’eau continue de monter, on va peut-être dépasser la crue de 1910", a déploré l’élue au micro de France Info .

Au vu des dégâts provoqués par la crue du Loing, Manuel Valls s’est rendu ce jeudi matin au chevet des sinistrés au gymnase des Cherelles, où 200 personnes ont été hébergées. "Nous allons permettre d’accélérer les procédures de catastrophe naturelle qui seront enclenchées. Un fonds de soutien des collectivités et des fonds de solidarité existent. L’Etat sera au rendez-vous", a-t-il assuré. "Un fonds exceptionnel de soutien aux agriculteurs" sera également débloqué.


Environ 1 300 personnes ont été évacuées à Souppes-sur-Loing, près de Nemours où une octogénaire est morte noyée chez elle , 350 autres ont été secourues à Moret-sur-Loing et des dizaines d’autres dans diverses communes du bassin du Loing. Aucun train ne circulera ces prochains jours dans les gares de Souppes-sur-Loing et Nemours, empêchant ainsi les habitants qui travaillent à Paris de se rendre sur leurs lieux de travail.

A Longjumeau, l'évacuation de la ville a commencé 
A Longjumeau, en Essonne, ville placée en vigilance orange, la situation reste aussi très difficile. Le centre-ville a commencé à être évacué par plusieurs barques ce jeudi et le courant a été coupé à certains endroits, obligeant 2500 personnes à rester sans électricité. Sur iTélé, la maire LR de la ville, Sandrine Gelot-Rateau, a annoncé que "la situation critique" allait durer "au moins 48 à 72 heures". Le gymnase Jesse-Owens de Chilly-Mazarin va être réquisitionné pour accueillir au moins 500 sinistrés, déposés par les bus de la Croix-Rouge. 


A Paris, la seine déborde
A Paris, les berges sont également inondées, "un épisode tout à fait exceptionnel" se produisant "en moyenne tous les 100 ans", a souligné François Jobard, prévisionniste à Météo France. "Il est tombé l’équivalent de trois mois de pluie en trente jours et le record de pluie pour un mois de mai à Paris a été battu", a ajouté Katia Conte, autre prévisionniste météo.

A LIRE AUSSI >> Les images de Paris sous les eaux

Le niveau de la Seine a en effet atteint 4,96 mètres, dépassant ainsi les pieds du Zouave du pont de l’Alma, la célèbre statue qui sert désormais de repère de mesure. Les eaux de la capitale pourraient monter jusqu'à 5,6 mètres dans la journée. Le pic de crue est prévu pour vendredi.

Et dans le Loiret, Montargis vue depuis un drone
A Montargis, dans le Loiret, les rues ont également été inondées et les habitants évacués. La sous-préfecture est noyée sous 1,80 m d'eau ce jeudi. Les images impressionnantes tournées par un drone témoignent de l’ampleur de la crue, alors que de nouvelles pluies sont à prévoir dans la journée.

Lire et commenter