VIDEOS – Sécurité routière : découvrez les 2 spots de Rémi Bezançon

VIDEOS – Sécurité routière : découvrez les 2 spots de Rémi Bezançon

DirectLCI
SECURITE ROUTIERE – Deux courts métrages réalisés par Rémi Bezançon sur l'alcool et le téléphone au volant ont été présentés mardi par la Sécurité routière.

On le sait, l'alcool et le téléphone au volant sont "deux risques majeurs de l'accidentalité routière aujourd'hui". La Sécurité routière a tenu à le rappeler mardi lors de la présentation à Paris de deux courts métrages sur le sujet, réalisés par Rémi Bezançon.

Dans le premier court métrage, intitulé "Le sourire du pompier" (visible plus haut), le réalisateur des films "Le Premier Jour du reste de ta vie" ou "Ma Vie en l'air" raconte l'histoire d'un couple frappé par un accident de la route qui a cloué la femme, interprétée par Mélanie Bernier, dans un fauteuil roulant. "C'est moi qui suis en fauteuil, c'est lui qui déprime. C'est le monde à l'envers", dit-elle à ses amies dans ce film où l'acteur principal, Baptiste Lecaplain, culpabilise d'avoir pris le volant ivre.

"J'ai eu l'impression de servir à quelque chose"

Le second film, "Je vous aime très fort" (voir ci-dessous) montre la touchante relation d'un père, interprété par Arié Elmaleh, avec sa petite fille, après la mort de sa mère, victime d'un accident de la route alors qu'elle téléphonait. Dans la dernière scène, on le voit, les yeux mouillés, réécouter sur son répondeur le message de sa femme, brutalement interrompu par l'accident.

"J'ai eu l'impression de servir à quelque chose", a expliqué Rémi Bezançon après la projection mardi. "Le divertissement, c'est bien. Mais quand ça peut avoir une portée comme ça, si ça sauve quelques vies, c'est tellement incroyable", a-t-il ajouté.

30.000 blessés chaque année

Ces deux films d'un peu plus de cinq minutes, sans images choc, misent sur l'émotion de ces situations pour sensibiliser le spectateur. Ils seront diffusés dans les cinémas, ainsi que sur NRJ 12 et sur Internet.

"Les campagnes de communication sont indispensables, notamment celles qui ont eu un effet choc", a estimé de son côté le ministre de l'Intérieur Manuel Valls, également présent à la projection. Mais "il y a quelque de nouveau à travers ces deux courts métrages, c'est qu'on voit l'après", a-t-il ajouté, rappelant que 30.000 personnes étaient blessées chaque année sur les routes de France.

"En France, plus de 1000 personnes sont tuées chaque année dans des accidents avec l'alcool, un quart d'entre elles a entre 18 et 24 ans et près d'un accident corporel sur dix est lié à l'utilisation du téléphone au volant", rappelle pour sa part la Sécurité routière.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter