Vie conjugale : faire chambre à part, le secret de l'amour ?

Vie conjugale : faire chambre à part, le secret de l'amour ?

CHANGEMENT - 10% des Français qui vivent en couple dorment dans des chambres séparées. Et 6% de ceux qui dorment en duo avouent qu'ils souhaitent franchir le pas. Notre journaliste Solène Riou s'est donc demandée si faire chambre à part était le secret de l'amour.

On ne compte plus les philosophes à avoir abordé l'amour et ses secrets. L'un d'eux serait-il de faire chambre à part ? Notre journaliste Solène Riou s'est penchée sur la question. 

"C'est plutôt mauvais signe. Si on fait chambre à part, c'est qu'il y a eu une embrouille", estime une femme. "Pour moi on faisait ça dans le temps. Ça me parait atypique", ajoute une autre, résumant probablement ce que pense une majorité de Français. Néanmoins, 10% de ceux qui vivent en couple dorment dans des chambres séparées. Et 6% souhaitent franchir le pas, révèle une étude de l'Ifop.

Toute l'info sur

Les Matins LCI

Pourtant, les adeptes de la pratique font valoir de nombreux arguments. "On le fait parce que je ronfle", nous explique un homme. Un autre avoue le faire, avec son épouse, "quand on est un peu fâchés. Ça permet de mieux se retrouver après". "Moi ça fait longtemps que je plaide pour avoir mon lit séparé. Je me réveille très facilement", abonde un autre homme. Pour une femme qui témoigne face à notre caméra, "on a besoin de liberté dans un couple. Et je pense que c'est une bonne idée".

Lire aussi

Dans le même temps, plus de 4 Français sur 10 admettent qu'il existe des aspects négatifs à dormir en duo dans le même lit. Ainsi, selon l'institut national du sommeil et de la vigilance, 13% des Français affirment que partager un lit leur cause des réveils nocturnes. 

"Ça reste toujours un peu subversif. On a toujours envie de montrer l'image d'un couple qui fonctionne extrêmement bien, qui n'est pas dissocié", explique à LCI Aurore Malet-Karas, docteure en neuroscience et sexologue.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : l'OMS conseille aux plus de 60 ans et aux personnes vulnérables de ne pas voyager

Joséphine Baker : quand un cercueil (presque) vide entre au Panthéon

EN DIRECT - Présidentielle : "Je ne suis plus le journaliste, l'écrivain, je suis candidat", affirme Eric Zemmour

Paris : une professeure du lycée Montaigne violemment agressée en plein cours par un élève

Variant Omicron : pourquoi l'OMS appelle-t-elle à ne pas fermer les frontières ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.