Vincent Autin, le premier marié gay, s'engage pour la PMA

SOCIÉTÉ

MILITANTISME - Vincent Autin, qui fut le premier marié gay de France, vient de lancer "Grand Projet d'avenir" (GPA), une asssociation qui va se charger d'aider les femme modestes à se payer une procréation médicalement asistée (PMA) à l'étranger. Il entame une campagne de recueil de dons et en explique le principe à metronews, alors que la Manif pour tous défile à Paris et Bordeaux ce dimanche.

En quoi va consister votre association, Grand projet d'avenir (GPA) ?
Nous allons récolter des financements en vue d'aider des femmes modestes, et pas uniquement des homosexuelles, à avoir recours à la procréation médicale assistée (PMA) à l'étranger. La PMA, une promesse de François Hollande, a été jetée aux oubliettes. En tant que militant et fervent défenseur de l'égalité, je trouve que c'est inacceptable.

Combien coûte une PMA à l'étranger ?
Il faut compter au minimum 2 000 euros pour l'acte, sans compter les trajets, l'hébergement… D'autant plus qu'il n'y a aucune garantie de succès ! Ce procédé coûte cher, alors beaucoup de femmes, qui ne peuvent procréer en France, se tournent vers des méthodes "artisanales", avec des risques pour leur santé : non-contrôle de la qualité du sperme, stérilisation douteuse des outils,... 

Recueillir des dons alors que la PMA reste interdite en France pour les couples de même sexe, c'est à la limite de la légalité…
Dont acte. Je n'ai pas à rougir de vouloir trouver des solutions. Je sais que le désir d'enfant est plus fort que tout et que ces femmes auront de toute façon recours à la procréation. J'essaie d'éviter que cela se passe dans des conditions qui comporteraient des risques pour leur santé.

Le fait de créer votre association à la veille du défilé de la Manif pour tous et de la nommer GPA, c'est une façon de faire un pied de nez à ce mouvement que vous combattez ?
Evidemment. C’est volontaire et assumé. La Manif pour tous est un rassemblement des franges les plus extrêmes de notre société. Aujourd'hui, elle rassemble 300 000 euros pour faire un défilé "pour rien", sans revendication, alors que de nombreuses familles sont en souffrance. Nous voulons créer un électrochoc et faire en sorte que l'on se réunisse à nouveau pour parler de ce sujet plus sereinement.

Comment allez-vous procéder pour récolter des dons ?
Nous avons ouvert une page sur une plateforme de don en ligne . Ensuite, nous sélectionnerons les dossiers des femmes, en fonction de critères financiers, mais aussi sociaux. Nous les suivrons à chaque étape de la procréation.

Un couple qui n'a pas les moyens de se payer une PMA a-t-il pour autant les moyens d'élever un enfant ?
Bien sûr. Avoir un enfant ne doit pas reposer uniquement sur des critères financiers. Et cet enfant, même s'il naît dans un foyer plus modeste, ne manquera certainement pas d'amour.

Lire et commenter