Vincent Lambert : le pronostic clinique est "mauvais" selon des experts

Vincent Lambert : le pronostic clinique est "mauvais" selon des experts

DirectLCI
FIN DE VIE – Les premiers éléments du rapport d'expertise voulu par le Conseil d'Etat pour se prononcer sur le sort de Vincent Lambert ont été révélés. Ils montrent que l'état de conscience de ce tétraplégique de 38 ans se dégrade.

Appelé à trancher en février dernier sur le cas Vincent Lambert , le Conseil d'Etat avait commandé de nouvelles expertises médicales. Le but était d'en savoir plus sur l'état de conscience de cet homme de 38 ans, en état végétatif chronique depuis un accident de voiture en 2008. Une situation qui déchire sa famille, avec d'un côté sa femme et son neveu qui plaident pour l'arrêt des traitements, et de l'autre ses parents qui réclament son maintien en vie.

Détérioration depuis 2011

Selon les premiers éléments du rapport dévoilés ce lundi, l'état de conscience de Vincent Lambert s'est "dégradé" et ses lésions cérébrales sont "irréversibles". Le tétraplégique avait déjà été examiné en 2011, par des médecins du "Coma science group" de Liège, en Belgique. Ils avaient alors conclu à un état de "conscience minimale consolidé", sans espoir d'amélioration. Ces fluctuations de l'état de conscience "ne sont plus observées aujourd'hui", selon le pré-rapport.

Les médecins suggèrent donc "une dégradation de l'état de conscience depuis 2011", et qualifient de "mauvais" le pronostic clinique de Vincent Lambert. Le Conseil d'Etat devrait rendre une décision quant à son maintien en vie ou non avant l'été.

Plus d'articles

Sur le même sujet