Violences conjugales : hausse "exponentielle" des appels au 3919 entre 2017 et 2020

Image d'illustration

NUMÉRO D'URGENCE - En 2020, l'équipe de la ligne d'écoute dédiée aux femmes victimes de violences a répondu à plus de 99.500 appels, soit une hausse de 22% par rapport à l'année précédente. Dans 95% des cas, il s'agissait de violences conjugales.

+114%. C'est la hausse "exponentielle" du nombre d'appels reçus sur la ligne d'écoute pour les femmes victimes de violences entre 2017 et 2020, d'après les chiffres communiqués mardi par la Fédération nationale solidarité femmes (FNSF) qui gère le 3919 depuis sa création en 1992. 

En 2020, ce sont 99.538 appels qui ont été pris en charge par l'équipe du 3919, soit une hausse de 22% par rapport à l'année précédente. L'équipe de la ligne d'écoute "a été particulièrement sollicitée et en particulier durant la période de confinement", a constaté la FNSF.

Une augmentation des cas de violences sexuelles

Avant la Journée internationale contre les violences faites aux femmes, le 25 novembre, la FNSF souligne que la quasi-totalité (95%) des appels "concernent les violences conjugales". Elle note également une augmentation des violences sexuelles (+9%). Dans la très grande majorité des cas, il s'agit d'une femme victime d'un homme auteur de violences, et dans 69% des situations, ce sont les femmes concernées qui appellent, relève encore la FNSF. 

Lire aussi

Le 3919, service anonyme et gratuit, est joignable 24 heures sur 24 et sept jours sur sept. Les services de police et de gendarmerie ont enregistré de leur côté une hausse de 10% des violences conjugales sur un an, qui ont concerné 159.400 personnes tous sexes confondus en 2020. 

Environ 87% des victimes sont des femmes, soit 139.200, une proportion stable par rapport à 2019, selon ces chiffres du ministère de l'Intérieur publiés lundi, qui ne comptabilisent pas les homicides. En 2020, 102 femmes ont été tuées sous les coups de leur conjoint ou ex. Elles étaient 146 en 2019.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : l'OMS conseille aux plus de 60 ans et aux personnes vulnérables de ne pas voyager

Joséphine Baker : quand un cercueil (presque) vide entre au Panthéon

EN DIRECT - Présidentielle : la décision d'être candidat n'a "pas été facile", affirme Eric Zemmour

Paris : une professeure du lycée Montaigne violemment agressée en plein cours par un élève

Variant Omicron : pourquoi l'OMS appelle-t-elle à ne pas fermer les frontières ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.