19.700 mineurs victimes de violences sexuelles en France en 2016, dont 78% de filles

19.700 mineurs victimes de violences sexuelles en France en 2016, dont 78% de filles

DirectLCI
JUSTICE - L'observatoire de la protection de l'enfance (ONPE) a publié ce vendredi 12 janvier les chiffres des plaintes déposées après des violences physiques ou sexuelles sur personnes mineures. On apprend ainsi que 19.700 plaintes ont été déposées pour violences sexuelles sur mineurs, dont 78% des victimes sont des petites filles.

De nouveaux chiffres sur les violences infantiles. L'observatoire national de la protection de l'enfance (ONPE) a rendu publics ce vendredi 12 janvier les chiffres des plaintes pour atteintes physiques et sexuelles envers les personnes mineures. Un rapport annuel (consultable ici) portant sur l'année 2016 en France métropolitaine, réalisé avec le service statistique ministériel de la sécurité intérieure (SSMI).


On apprend ainsi qu'en 2016, les services de police et de gendarmerie ont enregistré 53.270 plaintes de victimes mineures suite à des violences physiques. Il est intéressant de constater que dans 4 cas sur 10, ces violences sont perpétrées au sein de la sphère familiale. 

Dans 30% des cas, les violences sexuelles viennent du cercle familial

Par ailleurs, les forces de l'ordre ont enregistré, la même année, 19.700 plaintes de victimes mineures suite à des violences sexuelles. En détail, 7050 plaintes concernent des faits de viols et 12.650 des situations de harcèlement et d'agressions sexuelles. Si, dans le cadre des violences physiques, garçons et filles sont représentés à part égale parmi les victimes, il n'en est pas de même pour les violences sexuelles. En effet, le rapport indique que 15.450 filles ont été abusées sexuellement, soit 78% des victimes. Ces faits, dans 30% des cas environ, sont commis dans le cercle familial des enfants. 


Concernant les viols à proprement parler, ils touchent là aussi une plus grande proportion de filles (81%), que ce soit dans le cadre intrafamilial comme dans un contexte extérieur. 

Des chiffres en-deçà de la réalité

Des chiffres à comparer avec ceux de l'année dernière (le rapport en ligne ici). En 2015, le volume de plaintes relevé par les forces de police, concernant des victimes âgées de 0 à 17 ans, était un peu plus élevé que cette année concernant les violences physiques :  55.000 mineurs déclaraient ainsi en avoir fait l'objet. Concernant les violences sexuelles, le chiffre était lui aussi à peine plus important : ils étaient alors 20.200 à avoir déposé plainte dans ce cadre.


Précisons enfin que ces chiffres sont en-deçà de la réalité des agressions, étant donné qu'il ne comptabilisent que les actes ayant fait l'objet d'une plainte auprès des services de police et de gendarmerie. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter