Violences sexuelles à CentraleSupélec : "sidéré", le directeur de l'école annonce saisir la justice

Violences sexuelles à CentraleSupélec : "sidéré", le directeur de l'école annonce saisir la justice

RÉACTION - Une enquête interne menée auprès des élèves de l'école a révélé qu'une centaine d'agressions sexuelles et de viols auraient été commis lors de l'année universitaire 2020-2021. Face à l'ampleur des témoignages, le directeur de l'école a saisi la justice.

C'est une enquête d'une ampleur inédite qui a été menée auprès des élèves de CentraleSupélec, et les révélations sont glaçantes. Une centaine d'agressions sexuelles et de viols ont été déclarés rien que sur l'année universitaire 2020-2021. 

"On a été sidéré", a réagi auprès de LCI, ce vendredi 8 octobre, le directeur de l'école, Romain Soubeyron. "On savait dans les enquêtes, après les périodes d'intégration, qu'il y avait des propos sexistes, des dragues lourdes... mais c'étaient des faits qui étaient d'une autre dimension par rapport à ce que l'enquête a révélé"

Aucun signalement n'était remonté jusque-là

Selon Çapèse, l'association de lutte contre le sexisme qui a mené l'enquête auprès de 2386 élèves, 51 femmes et 23 hommes ont déclaré avoir été victimes, lors de l'année écoulée, de harcèlement sexuel. 

46 femmes et 25 hommes ont indiqué avoir subi une agression sexuelle ("un contact physique avec une partie sexuelle - fesse, sexe, seins, bouche, entre les cuisses - commis par violence, contrainte, menace ou surprise") et 20 femmes et 8 hommes ont signalé avoir été victimes d'un viol ("un acte de pénétration commis par violence, contrainte, menace ou surprise").

"On avait jamais eu aucun signalement", a déploré Emilie Roger, référente égalité femme-homme au sein de l'école, "on s'est dit qu'il y avait vraiment un dysfonctionnement et qu'il fallait complètement revoir la façon dont on prévient les violences sexistes et sexuelles."

Lire aussi

Dans un tweet, l'école a assuré faire "le choix de la responsabilité et [être] pleinement engagée pour apporter une réponse à la hauteur de la gravité de ces agissements et assurer que les victimes soient entendues, soutenues et accompagnées." La justice a été saisie et une enquête préliminaire est en cours.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : deux morts, une personne toujours portée disparue

EN DIRECT - "Je crois profondément que les Français vont pouvoir passer des fêtes de Noël sereines", affirme Macron

Faut-il se refaire intégralement vacciner si on est en retard pour sa 3e dose ? Le 20H vous répond

Vaccins, formes graves... L'OMS rassurante sur le variant Omicron

"Koh-Lanta" : ce sont Ugo, Claude et Laurent qui s’affronteront sur les poteaux en finale

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.