Virus zika : 3 conseils pour se protéger du moustique tigre

Virus zika : 3 conseils pour se protéger du moustique tigre

SOCIÉTÉ
DirectLCI
VIRUS - Le virus zika, proche cousin de la dengue et du chikungunya et transmis par le moustique tigre, pourrait proliférer en France prochainement. Metronews vous a concocté trois conseils pour vous en protéger.

Alors que s'annonce la menaçante prolifération du virus zika en France, voici quelques conseils pour empêcher votre possible exposition au moustique-tigre. Cette espèce, contrairement aux moustiques de nos climats tempérés, pique tout au long de la journée, et vit tout près des habitations.

Ne pas encourager la propagation de l'insecte
Pour se protéger du chikungunya, il faut donc "éviter de donner le gîte et le couvert aux moustiques", résume Harold Noël, médecin épidémiologiste à l'Institut de veille sanitaire. "Le moustique tigre vit dans un rayon de 50 à 100 mètres, dans les zones humides et chaudes, poursuit-il. La méthode la plus efficace pour éviter sa présence, c’est d’empêcher la femelle de pondre à proximité et donc de traquer la moindre eau stagnante autour de chez soi."

À LIRE AUSSI >> Chikungunya, dengue : risque avéré en métropole de mai à novembre

Partir à la chasse aux eaux stagnantes
Vider l'eau dans la coupelle sous le pot de fleur, ne pas trop arroser ses plantes et couvrir les réservoirs d'eau, par exemple, peuvent le tenir éloigné. L’éradication totale reste néanmoins illusoire. Il est donc fortement préconisé d'utiliser des répulsifs anti-moustiques et de s’en appliquer régulièrement sur le corps, mais aussi d’en imprégner ses vêtements.

Réagir vite aux symptômes
Si vous rentrez d’un voyage vers une destination tropicale, et plus particulièrement des Antilles , soyez attentifs au moindre signe . Allez immédiatement consulter votre médecin traitant en cas de doute. “C'est un geste pour soi, mais aussi un geste citoyen, souligne l’épidémiologiste. Car le médecin pourra signaler le cas et on pourra éviter que d’autres personnes ne soient infectées. La personne contaminée sera soignée et devra ensuite se protéger des moustiques, pour éviter que l’insecte, s’il la pique, contamine ensuite d’autres personnes.”

EN SAVOIR +
>> Virus zika, la nouvelle menace qui plane sur la France
>> Epidémie de chikungunya : voici quels sont les symptômes
>> La page officielle sur le site du ministère de la Santé

Lire et commenter