Vitesse limitée à 80km/h : combien va coûter la facture ?

Société
DirectLCI
SÉCURITÉ ROUTIÈRE - Le gouvernement doit annoncer mardi l'abaissement de 90 km/h à 80 km/h de la limitation de vitesse sur les routes secondaires à double sens. Une mesure qui s'annonce salée pour le contribuable.

"Si pour sauver des vies, il faut être impopulaire, j'accepte de l'être". Le Premier ministre Edouard Philippe a préparé le terrain, ce dimanche dans le JDD, à deux jours de l’annonce de son plan pour endiguer la hausse de la mortalité routière. Ce dernier  prévoit notamment d’abaisser de 90 km/h à 80 km/h de la limitation de vitesse sur les routes secondaires à double sens. Un abaissement tout sauf gratuit.


Au total, environ 400.000 kilomètres de routes sont concernés par la future réglementation. Autant de kilomètres parsemés de panneaux qui vont devoir être changés : selon Matignon, 20.000 sont concernés. Le coût de leur remplacement ? Entre "5 et 10 millions d'euros", assurent les services du Premier ministre. Une addition peu salée, quand on sait que l’insécurité routière a coûté 50 milliards d’euros en 2016, soit 2,2 % du PIB.

Une facture de plusieurs centaines de milliers d'euros

Même constat du côté du Syndicat des Équipements de la Route. Interrogé par le magazine Challenges, ce dernier estime que la facture devrait avoisiner 1,6 million d'euros, en partant du principe qu'un panneau coûte en moyenne 80 euros. Les différents sites de fabricants de panneaux routiers annoncent des prix nets allant de 65 à 350 euros, selon la taille du panneau, et la qualité de la peinture réfléchissante.


Au-delà du montant de la note, reste à savoir qui va la payer. Sauf surprise, il devrait s'agir des collectivités locales, à savoir les départements mais aussi les régions. En effet, les 400.000 kilomètres de routes concernées sont essentiellement des routes départementales, et nationales.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter