Vote des fonctionnaires : trois points pour comprendre les enjeux du scrutin

Vote des fonctionnaires : trois points pour comprendre les enjeux du scrutin

DirectLCI
FONCTION PUBLIQUE – 5,4 millions d’agents de la fonction publique sont appelés aux urnes jeudi pour désigner leurs représentants syndicaux. Le taux de participation et le score de la CGT, dans la tourmente suite aux polémiques liées à Thierry Lepaon, seront particulièrement observés.

C’est inédit. Ce jeudi, les 5,4 millions de fonctionnaires sont appelés aux urnes en même temps – une première dans l’histoire de la fonction publique – pour les élections professionnelles. Metronews vous dit ce qu’il faut retenir.

Qui vote ?

Les 5,4 millions de fonctionnaires et contractuels de France, qu’ils travaillent dans la fonction publique d’Etat, territoriale ou hospitalière. Le vote est à un tour et les premiers résultats partiels doivent être annoncés le 9 décembre prochain.

A quoi ça sert ?

Par leur vote, les fonctionnaires vont désigner pour les quatre prochaines années leurs représentants au sein de différentes instances – équivalentes aux Comités d'entreprise dans le secteur privé – comme les comités techniques ou les commissions administratives paritaires. Au total, ce sont près de 22.000 instances qui seront renouvelées.

Le scrutin a une importance majeure pour les syndicats qui là défendent leur capacité à négocier. Depuis plusieurs mois, ils rivalisent de meetings et autres rassemblements pour tenter de mobiliser leurs troupes.

Pourquoi c’est important ?

Les résultats permettront de disposer d'une vue d'ensemble des forces syndicales de la fonction publique. La participation de ce scrutin est particulièrement regardée par la ministre de la Fonction publique, Marylise Lebranchu. "Ce scrutin est [...] important pour la démocratie sociale", explique-elle à l'AFP. Pour elle, avoir un taux moindre qu'en 2011 (près de 55%) serait un "vrai souci".

Le score de la CGT, aujourd'hui premier syndicat chez les agents, dans la tourmente suite aux multiples révélations concernant son patron, Thierry Lepaon , reste un mystère. Talonné par la CFDT, arrivera-t-il à garder sa position intacte ?

À LIRE AUSSI >> Elections dans la fonction publique : la CGT en nette baisse

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter