"Vous obéissez pour que ça cesse" : d'où vient cet étonnant message anti-restrictions affiché dans un train ?

Un message contre les mesures sanitaires a été affiché dans un TER normand, d'après une vidéo mise en ligne le dimanche 27 juin

CONTESTATION - Un message contre les mesures sanitaires a été affiché dans un TER normand, d'après une vidéo mise en ligne ce dimanche. On pouvait y lire : "Vous obéissez pour que ça cesse, mais c'est précisément parce que vous obéissez que ça continue."

Pour ceux qui la partagent, elle est la preuve qu'une "résistance" est en train de s'organiser en France. Dans une vidéo mise en ligne ce dimanche 27 juin, on voit l'écran d'information d'un TER afficher un message contre les mesures gouvernementales de lutte contre le Covid-19. "Vous obéissez pour que ça cesse, mais c'est précisément parce que vous obéissez que ça continue", peut-on lire en lieu et place du nom des arrêts desservis. 

Seule information en légende de cette vidéo, qui comptabilise plus de 110.000 vues en moins de 24 heures : elle aurait été enregistrée en Normandie. Nous avons donc cherché à en savoir plus sur son origine.

Toute l'info sur

L'info passée au crible

Les Vérificateurs, une équipe de fact-checking commune aux rédactions de TF1, LCI et LCI.fr

Une rame "sans voyageurs"

C'est sur Twitter que cette vidéo a trouvé son succès. Publiée par un compte avec 34.000 abonnées, elle a notamment été reprise par Florian Philippot, ancien euro-député RN, farouche opposant aux mesures sanitaires. Mais avant d'arriver sur le réseau social à l'oiseau bleu ce dimanche en début de soirée, la vidéo tournait déjà largement sur Facebook. Selon nos recherches, la première occurrence remonte au jour même, à midi. La séquence est initialement partagée dans un groupe Facebook de discussion sur "le monde d'après", par un internaute lambda. 

Contacté par nos soins, ce dernier indique qu'il n'est pas l'auteur de la vidéo. Mais refuse de nous en donner l'origine, répondant qu'il ne "donne pas [ses] sources". Interrogé plus longuement, il n'a pas non plus su nous préciser le jour et le lieu de cet événement. 

La SNCF a elle aussi voulu savoir de quel train il s'agissait. Toujours sur Twitter, la société ferroviaire française a immédiatement répondu en demandant des précisions sur le "numéro de train, les gares de départ et d'arrivée ainsi que ses horaires". L'internaute a là encore refusé de communiquer ces informations, faisant à nouveau un amalgame entre la situation actuelle et celle de la Seconde guerre mondiale.

Selon une autre source interrogée par LCI.fr, la vidéo aurait été prise dans la gare de Rouen-Rive-Droite. Une information qui correspond à ce que l'on voit dans la vidéo. D'une part, elle a bien été prise dans un TER de Normandie, comme le montre une affiche d'information à la clientèle. D'autre part, cette gare ressemble en tout point à celle de la capitale normande. Elle a bien trois voies, comme on l'aperçoit au moment où l'auteur montre la rame, ceinturées des deux côtés par un mur de soutènement en pierres. La forme des arches du quai est également semblable aux images de cette gare. 

Lire aussi

Impossible cependant de savoir à vue d'œil de quel train il s'agit. D'autant que, comme le relèvent des très nombreux internautes, la rame est déserte. "Dommage il n'y a personne dans le train", lit-on sous la vidéo. "Un train vide à quai, bidon comme résistance", écrit un autre. Et pour cause, selon les éléments de la SNCF, il s'agit d'une rame "non ouverte au service commercial" et donc "vide de voyageurs"

Auprès de LCI.fr, la direction de la communication régionale de la SNCF a également précisé que ce type d'évènement "ne pourrait pas se produire en service commercial, avec des annonces et messages préenregistrés". Cela signifie donc que l'auteur de la vidéo n'avait rien à faire dans cette rame. Et peut-être même que l'auteur du message et celui de la vidéo sont une seule et même personne. Interrogée sur cette éventualité, ni l'internaute à l'origine de la vidéo ni la société ferroviaire n'étaient en mesure de répondre dans l'immédiat.

Vous souhaitez réagir à cet article, nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Variant Delta : les personnes vaccinées pourraient autant le transmettre que les non-vaccinées

Ce que l'on sait de la mort de Maxime Beltra, décédé à 22 ans après une injection du vaccin Pfizer-BioNTech

VIDÉO - Turquie : les images impressionnantes des feux de forêt qui ravagent la région d’Antalya

"C'est comme si la vaccination ne servait à rien" : la déception des touristes face aux restrictions en Outre-mer

Variant Delta : la décrue qui semble s'amorcer chez certains de nos voisins est-elle de bon augure ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.