Couvre-feu à 20h le 31 décembre : et vous, comment fêterez-vous la nouvelle année ?

Couvre-feu à 20h le 31 décembre : et vous, comment fêterez-vous la nouvelle année ?

VU DE TWITTER - Le réveillon ne sera finalement pas la respiration espérée. Ainsi en a décidé le gouvernement, qui a annoncé la mise en place d'un couvre-feu dès 20h pour le réveillon du Nouvel an. Sur Twitter, les internautes envisagent déjà leur soirée, avec plus ou moins d'enthousiasme.

Les plans de soirées pour le Nouvel an risquent pour beaucoup d'être bousculés. Lors d'un point de situation ce jeudi, le Premier ministre a annoncé que le couvre-feu à 20h, qui démarre le 15 décembre, serait étendu à la Saint Sylvestre. La soirée devra donc se terminer à 20h, soit bien avant les vœux et les embrassades distanciées de minuit. Interrogé par une journaliste sur la possibilité de ne quitter les lieux de la fête qu'à 6h du matin, Jean Castex a malgré tout admis que cela était possible. "Mais l'objectif, encore une fois, c'est de limiter au maximum les personnes présentes", a-t-il précisé. Comme pour Noël, une limite de 6 adultes par foyer a été fixée.

Sur les réseaux sociaux, les réactions pleuvent. Entre ceux qui comptent fêter le Nouvel an jusqu'au bout de la nuit, ceux qui se réjouissent de cette occasion pour le passer en amoureux et ceux qui désespèrent de se retrouver seuls, plusieurs groupes émergent.

Toute l'info sur

La France à l'épreuve des variants du Covid-19

Les dernières actualités sur la pandémie

Ceux qui anticipent une nuit blanche

Sur Twitter, certains internautes appellent d'ores et déjà à se préparer à une nuit blanche, pour ne ressortir dans la rue qu'à partir de 6h du matin. "Il va falloir rester éveillés !", lance l'un deux. Reprenant la désormais célèbre phrase d'Emmanuel Macron, un autre déclare qu'il dormira "quoi qu'il en coûte" là où il réveillonnera.

Pour d'autres, la perspective d'une nuit de fête n'a rien d'effrayant : "Ça ne va rien changer à mes soirées de nouvel an donc tant mieux ! En général j'arrive vers 17h et je ne repars pas avant 8-9h du mat'", témoigne une utilisatrice de Twitter.

Ceux qui se font une joie de passer le Nouvel an "en amoureux"

D'autres se réjouissent de passer une soirée tranquille, en amoureux ou en famille. "Pour le Nouvel an, on va boire le Moët à deux, on va se mettre bien", rapporte un internaute.

L'occasion, donc, de faire perdurer les bénéfices du confinement : le recentrage sur sa famille, sur son couple.

Ceux qui craignent la solitude

D'autres, en revanche, ne voient pas cette soirée du même oeil. Déçus de voir leurs plans tomber à l'eau, ils anticipent avec crainte un réveillon seul, ou coincé "avec papa et maman". "Visio nouvel an", s'enthousiasme faussement un internaute à la perspective de devoir souhaiter la nouvel année par écrans interposés. D'autres envisagent avec désespoir un karaoké en solo, une soirée devant Patrick Sébastien, ou même au lit.

Réveillon, ou pas, les douze coups de minuit sonneront, au soulagement général, le début d'une nouvelle année. Étant donné la succession de catastrophes que nous a apportées 2020, classée par le Time comme "la pire année de l'Histoire", 2021 ne devrait pas pouvoir faire pire, espérons-le.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : pourquoi le nombre de jeunes en réanimation continue d'augmenter ?

EN DIRECT - Vaccination contre le Covid-19 : près de 160.000 injections réalisées ces dernières 24 heures

La mort d'Olivier Dassault complique un peu plus la succession à la tête de l'entreprise familiale

Covid-19 : aux États-Unis, les personnes vaccinées peuvent se réunir sans masque

La vaccination obligatoire des soignants "reste une possibilité", rappelle Gabriel Attal

Lire et commenter