Who's Who 2015 : de plus en plus de femmes

Who's Who 2015 : de plus en plus de femmes

IMPÉTRANTS - Le dictionnaire biographique des "personnalités agissantes" et talents de tous horizons, dévoile mercredi sa 61e édition. Celle-ci est résolument tournée vers les femmes, de plus en plus nombreuses dans ses pages.

Le Who’s Who se féminise. La 61e édition de la "bible rouge" qui recense 22.000 personnalités témoigne de la progression constante de la gente féminine au sein de l'élite : 23 % des 1000 nouveaux entrants sont des femmes. On est très loin des 2 % de la première édition, en 1953...

Les femmes présidentes de sociétés, politiciennes, militaires ou artistes sont chaque année plus nombreuses à rejoindre l'annuaire de l'élite. Le nez des parfums Givaudan Daniela Andrier, les journalistes Marina Carrère d'Encausse et Adelaïde de Clermont-Tonnerre, la directrice d'i-Télé Cécilia Ragueneau, le professeur à l'Ecole polytechnique Anna Creti et la Conservatrice générale du Patrimoine Sophie Jugie, font notamment leur entrée au Who's Who.

Une diffusion à 10.000 exemplaires

Outil de référence, le dictionnaire biographique réputé pour ses notices vérifiées, a même choisi de donner l'exemple : la direction générale du navire amiral des éditions Lafitte Hébrard a en effet été confiée tout récemment à Manuela d'Halloy, longtemps cadre supérieur d'un grand groupe.

Petite nouveauté 2015 dans l'ère du temps : les premiers comptes Twitter ont été ajoutés dans les notices. Diffusé à 10.000 exemplaires, le Who's Who (4,2 kilos, 2.500 pages) est vendu 650 euros, avec accès permanent au site internet mis à jour en permanence. Accessible sans abonnement, la consultation d'une notice biographique est facturée 6 euros.
 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Présidentielle 2022 : Zemmour multiplie les attaques contre Le Pen, qui réplique

Présidentielle 2022 : sur LCI, Marine Le Pen dénonce la "division" et les "propos outranciers" d'Éric Zemmour

Éric Zemmour : immigration, retraite, natalité... ses arguments passés au crible

Présidentielle 2022 : Eric Zemmour remet en cause les limitations de vitesse et veut supprimer le permis à points

REVIVEZ - OM-PSG : malgré deux buts refusés et un carton rouge, Marseille et Paris se quittent dos à dos dans ce "Classique"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.