Accusée de plagiat pour son tube "Shallow", Lady Gaga est prête à "se battre vigoureusement"

Sorties
COMBAT - Un chanteur inconnu affirme que la Mother Monster a chipé la mélodie d'une de ses chansons pour écrire le titre-phare du film "A Star is Born", pour lequel elle a reçu un Oscar. L'avocat de la chanteuse dénonce une action "honteuse" qui ne vise qu'à "se faire de l'argent facile sur le dos d'une artiste qui a du succès".

Des millions de dollars sont en jeu. Et c'est sans doute ce que recherche Steve Ronsen, un chanteur pour le moins inconnu qui dit avoir été pillé par Lady Gaga. Il affirme que la chanteuse américaine a volé trois des notes de son titre "Almost", sorti en 2012, pour composer son tube "Shallow". Co-écrite avec Mark Ronson, Andrew Wyatt et Anthony Rossomando, cette chanson figure sur la BO du film "A Star is Born" de Bradley Cooper et a décroché l'Oscar de la meilleure chanson originale cette année. 


L'avocat du musicien a expliqué sa démarche à Page Six, racontant avoir averti les avocats de la Mother Monster "il y a plusieurs mois" afin de "résoudre cette affaire à l'amiable". Il assure leur avoir envoyé "un rapport officiel établi par un musicologue et professeur de renom déterminant qu'il y a des similarités dans le tempo, la mélodie, la rythmique et l'harmonique entre les accroches des deux morceaux".

Le morceau de Steve Ronsen :

L'entourage de Lady Gaga parle d'un "racket éhonté"

Faux, rétorque l'entourage de la chanteuse qui parle d'un "racket éhonté" et assure que cet enchaînement de notes est fréquent et figure dans bon nombre de morceaux, dont "Dust in the Wind" du groupe Kansas. Pour contre-attaquer, Lady Gaga s'est attachée les services d'Orin Snyder, "un avocat puissant de New York" souligne Page Six, qui a dénoncé auprès du tabloïd le bien-fondé des accusations contre sa cliente. "Monsieur Ronsen et son avocat essaient de se faire de l'argent facile sur le dos d'une artiste qui a du succès. C'est honteux et mal", a-t-il déclaré.

"J'applaudis Lady Gaga d'avoir le courage et l'intégrité de se battre au nom de tous les artistes couronnés de succès qui font face à de telles revendications. Si Monsieur Shirian (l'avocat de Steve Ronsen, ndlr) devait poursuivre son action en justice, Lady Gaga se battrait vigoureusement et l'emporterait", a-t-il conclu. Un dénouement pas si évident au vu des récentes actualités. Katy Perry a été reconnue coupable de plagiat par un tribunal de Los Angeles qui a estimé que sa chanson "Dark Horse" avait copié le rythme sous-jacent d'une autre. L'interprète de "I Kissed a girl" et ses collaborateurs ont été contraints de verser 2,7 millions de dollars au plaignant.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter