"Adults in the room" : Costa-Gavras dézingue les technocrates de Bruxelles dans un thriller implacable

Sorties

ON ADORE – Dans "Adults in the room", en salles ce mercredi, Costa-Gavras raconte le bras de fer de l'ex-ministre grec des Finances Yánis Varoufákis avec Bruxelles en 2015 afin de renégocier la dette de son pays. Une tragédie qui en dit long sur le fonctionnement de l’Union européenne…

Un film de deux heures sur la dette grecque ? Sur le papier, "Adults in the room" a un petit côté austère, voire franchement rébarbatif, on vous l’accorde. Sur l’écran, le résultat est captivant de bout en bout grâce au travail d’orfèvre de Costa-Gavras, 86 ans, grand maître du thriller politique de retour derrière la caméra, sept ans après "Le Capital" avec Gad Elmaleh. 

Pour raconter la crise que traverse son pays de naissance, l’auteur de classiques comme "Z" et "L’Aveu" s’est appuyé sur le "Conversations entre adultes", le livre de Yánis Varoufákis, l’ex-ministre des Finances du gouvernement d’Alexis Tsipras. Ou comment six mois durant, de janvier à l’été 2015, cet économiste marqué à gauche va tenter de convaincre, en vain, les membres de l’Eurogroupe de renégocier la dette qui étouffe son peuple.

Un mélange habile de pédagogie et d’humour noir

Grâce au compte rendu détaillé de ces échanges au sommet, Costa-Gavras bénéficiait d’une matière inestimable, levant le voile sur les jeux de pouvoirs, les alliances et les trahisons qui se jouent d’ordinaire hors du champ des caméras. Revoyez après la projection la conférence de presse donnée à Bercy par Michel Sapin avec son homologue grec, le 1er février 2015, et vous comprendrez encore mieux.

Mais la botte secrète du film, sont point d’ancrage tout simplement, c’est Yánis Varoufákis lui-même. Incarné par le comédien Christos Loulis, cet outsider du monde politique découvre en même temps que le spectateur les dessous d’une crise où chacun avance ses pions à la manière d’une partie d’échecs.

Voir aussi

Sa personnalité hors norme, son look décontracté et ses positions radicales attirent forcément la sympathie dans son bras de fer avec l’Allemagne et les technocrates de Bruxelles. Mais le film n’est jamais manichéen, exposant les rapports de force et les intérêts de chacun avec un mélange habile de pédagogie et d’humour noir.

"Adults in the room" est aussi un film qui fait réfléchir, bien au-delà de la projection. Sur le fonctionnement de l’Union européenne, régulièrement pointée du doigt lors des scrutins nationaux. Mais aussi sur notre modèle démocratique en péril et la place qu’il accorde à l’individu face aux défis du monde actuel. Costa-Gavras n’apporte pas de réponses. Mais il a le mérite d’ouvrir une discussion nécessaire.

>> "Adults in the room", de Costa-Gavras. Avec Christos Loulis, Alexandros Bourdoumis, Ulrich Tukur. En salles.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter