"Qu’est-ce qu’on a encore fait au Bon Dieu ?" : ce mariage lesbien qui va faire parler...

Sorties
DirectLCI
ZOOM - Quatre ans après le triomphe de "Qu’est-ce qu’on a fait au Bon Dieu "?, sa suite est enfin prête. UGC vient de dévoiler l’affiche du film, en salles le 30 janvier prochain. Avec quelques indices sur l’intrigue…

Aucun film français n’a fait mieux depuis. Sorti en avril 2014, "Qu'est-ce qu'on a fait au Bon Dieu ?" mettait en scène les parents Verneuil, cathos de province traumatisés par les mariages successifs de leurs filles avec des garçons d’ethnies "différentes". Le plus gros carton pour une comédie française depuis "Intouchables" en 2011, avec plus de 12 millions de spectateurs. 


Autant dire que l’hypothèse d’une suite sera vite évoquée. Son écriture sera finalement officialisée en novembre 2016. Avec toujours Philippe de Chauveron derrière la caméra et à l'écriture. Et les mêmes comédiens, auxquels sont venus s'ajouter quelques petits nouveaux.

Observez bien l'affiche...

Tourné au printemps dernier, "Qu’est-ce qu’on a encore fait au Bon Dieu ?" sur les écrans français sortira le 30 janvier 2019. Avant la première bande-annonce qui ne devrait pas tarder, UGC vient d’en dévoiler ce mardi l’affiche, avec son casting pléthorique. Et quelques petites surprises plus ou moins cachées...

Le pitch ? Rachid (Medi Sadoun), David (Ary Abittan), Chao (Frédéric Chau) et Charles (Noom Diaware), les quatre gendres réconciliés, ont décidé de quitter la France pour tenter leur chance à l’étranger avec femmes et enfants, au grand désespoir des parents Verneuil, Claude et Marie, toujours incarnés par Christian Clavier et Chantal Lauby. 


Au même moment, les Koffi font leur retour en France pour assister au mariage de leur fille Viviane (Tatiana Rojo)… avec une certaine Nicole ? En observant bien l’affiche, vous remarquerez que les deux jeunes femmes s’adressent un regard complice. Et que, contrairement aux autres couples du film, les noms de leurs personnages ne sont réunis par un "&". Tiens, tiens…

Après le racisme ordinaire, Philippe de Chauveron et son co-scénariste Guy Laurent parviendront-ils à faire rire de l’homophobie dans la société française ? On notera que dans la fiche du film sur Allociné, le jeune comédien Jéremy Charvet interprète un personnage simplement décrit comme "Homophobe".


On se rappelle que le précédent film du cinéaste, "A Bras Ouverts", avait été très critiqué pour sa représentation des Roms. Interprété par Christian Clavier et Ary Abittan, il avait remporté un succès moindre que le "Bon Dieu", franchissant tout de même la barre du million d’entrées.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter