VIDÉO - Alice Belaïdi dans la série "Hippocrate" : "J'étais plutôt du genre à tomber dans les pommes après une piqûre !"

VIDÉO - Alice Belaïdi dans la série "Hippocrate" : "J'étais plutôt du genre à tomber dans les pommes après une piqûre !"

INTERVIEW - A compter de ce lundi 26 novembre, Canal + diffuse la série médicale "Hippocrate", dérivée du film du même nom. Rencontre avec l'une de ses actrices phares : la pétillante Alice Belaïdi, qui y incarne une jeune interne qui va devoir se retrousser les manches...

Elle est, depuis quelques années maintenant, une actrice qui se fait un joli nom dans la profession, avec une belle cote de popularité auprès du public, qui salue notamment son côté naturel et pétillant. Et nul doute que son nouveau rôle dans la très réussie série "Hippocrate",  qui démarre ce lundi 26 novembre sur Canal +, ne fera que conforter cette place. Et pour cause : c’est avec justesse qu’Alice Belaïdi y incarne une jeune interne plongée dans un hôpital en proie à une crise sanitaire. 

A ses côtés, un casting de premier choix : Louise Bourgoin, Zacharie Chasseriaud et Karim Leklou. Passez votre chemin si vous vous attendez à un "Urgences" 2019 ou à un "Grey’s Anatomy" version française. Non, "Hippocrate", dérivé du film éponyme avec Vincent Lacoste, se veut avant tout réaliste, social et même politique. Ici, la réalité du système hospitalier est relatée sans fards, la rendant d’autant plus fascinante.

Lire aussi

Une deuxième saison ? "On l'espère"

 "C’est une série qui est faite par un médecin [le réalisateur Thomas Lilti, ndlr], le point de vue y est très intelligent", nous explique ainsi Alice Belaïdi. Sur le papier, rien ne prédisposait l’actrice à un tel rôle : "J’étais plutôt cette petite 'chochotte' qui tombe dans les pommes après une piqûre ! Mais avec cette série, j’ai appris pas mal de gestes. Aujourd’hui,  je peux même faire deux-trois trucs mais si vous avez un arrêt cardiaque, appelez un médecin quand même !", s’amuse-t-elle. Au-delà de ces enseignements, c’est surtout sa vision du métier de soignant qui a évolué grâce à "Hippocrate" : "Jusqu’à présent, pour moi, un médecin c’était celui qui considérait le corps comme un objet. Or ce n’est pas du tout ça. Au contraire, un médecin c’est un être humain qui aime les humains, qui donne sa vie pour ça. Le côté 'héros ordinaire' m’a sauté aux yeux", pendant le tournage, poursuit l’actrice. 

Après cette première saison, composée de huit épisodes, l’actrice rempilera-t-elle pour une deuxième saison ? "On l’espère", nous confie celle qui décrit une véritable "alchimie" avec ses partenaires de jeu. "Je crois que si cette première saison marche, il n’y a pas de raison pour que ça ne se fasse pas". Mais ça n’est pas le seul projet à venir de l’actrice, qui enchaîne les tournages, pour des comédies ou des films d’auteurs. Prochain film à venir sur grand écran notamment : le dernier film de Pierre Jolivet, nous confie-t-elle sourire aux lèvres.

>> Retrouvez l'interview complète d'Alice Belaïdi dans notre vidéo ci-dessus

Sur le même sujet

Lire et commenter

LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies. > En savoir plus.