Alice Pol : "J’ai trouvé le seul métier où j'arrive à être rémunérée pour faire des gaffes !"

Sorties

RENCONTRE - Dans "Le Dindon", en salles le 25 septembre, Alice Pol confirme son irrésistible talent comique en bourgeoise malicieuse, courtisée par une armada de séducteurs lourdauds. L’occasion aussi de retravailler avec Dany Boon après le succès de "Supercondriaque" et "Raid Dingue". Elle s'est confiée à LCI.

On rencontre Alice Pol un lundi matin, dans un palace parisien, au lendemain de la première diffusion en clair de "Raid Dingue" sur TF1. Plus de 6 millions de téléspectateurs ont assisté aux gaffes à répétitions de Johanna Pasquali, la jeune recrue du RAID que la comédienne incarne face à Dany Boon. Un nouveau triomphe pour cette comédie populaire qui avait attiré 4.5 millions de spectateurs en salles, le plus gros succès français de 2017. 

"J'ai découvert les chiffres et ça m’a émue ! Toute ma vie, j’ai espéré que je pourrais faire rire les familles, les enfants… et ça me donne envie de continuer à inventer des personnages, des histoires. C’est une raison de vivre !", avoue celle qu’on retrouvera le 25 septembre dans "Le Dindon", une nouvelle adaptation de la célèbre pièce de boulevard de Georges Feydeau, transposée dans les années 1960 par l’acteur et réalisateur Jalil Lespert. 

Alice Pol joue Victoire, une bourgeoise malicieuse, poursuivie jusque chez elle par le séducteur Pontagnac (Guillaume Gallienne). Lorsque ce dernier découvre qu’elle est l’épouse de Vatelin (Dany Boon, encore lui), les choses se corsent pour le meilleur… et pour le rire. Ahmed Sylla, Laure Calamy ou encore Camille Lellouche complètent un casting qui réunit quelques spécialistes du genre.

Dans la vie, ce qui est drôle, c’est quand on est débordé émotionnellement et dans "Le Dindon", les personnages sont tout le temps dans cette situation- Alice Pol

"C’est très fatigant la comédie !", prévient Alice Pol, en faisant les gros yeux comme son personnage. "Sur celle-là, ça m’est arrivé de me dire que j’allais faire une attaque tellement on sent qu’on a le cœur qui bat plus vite. Il faut être extrêmement réactif, tout le temps. Il faut énormément travailler en amont. Et ensuite complètement se laisser aller.  Parce que dans la vie, ce qui est drôle, c’est quand on est débordé émotionnellement. Dans 'Le Dindon', les personnages sont tout le temps dans cette situation."

De Victoire, la comédienne dit qu’elle est "complètement dans le jeu. Au début du film, elle sait que Pontagnac est derrière elle dans la rue, elle sait qu’il la regarde et d’une certaine façon, elle jubile parce qu’elle se sent belle. En fait, elle a tout le temps un tour d’avance. Elle est assez manipulatrice, mais dans la bienveillance. Elle voit la faiblesse des hommes, elle s’en amuse. Mais ce n’est jamais prétentieux."

Voir aussi

Née à La Réunion en 1982, Alice Pol a grandi à Marseille où elle a monté sa première pièce de théâtre à l’âge de 22 ans. Après de brèves apparitions à la télé dans "Sous le soleil" et "Plus belle vie", elle décroche ses premiers rôles au cinéma dans "Vilaine", "Les Emotifs Anonymes" ou encore "La Croisière". Mais c'est grâce à sa participation en 2011 à "Un plan parfait", le film du regretté Pascal Chaumeil, que sa carrière décolle véritablement. Dany Boon en est la vedette… mais ils n’ont aucune scène ensemble. 

"C’est après avoir vu le film que Dany a dit ‘elle est super, il faut que je lui fasse passer des essais pour mon prochain film", se rappelle la comédienne. "Pascal, qui m’aimait beaucoup, et à qui je pense souvent, lui a dit qu’il fallait absolument qu’il me prenne. Quand Dany m’a finalement engagée, Pascal était aussi heureux que si c’est lui qui avait été choisi !". 

Le film en question, c’est "Supercondriaque", nouveau succès avec plus de 5 millions d’entrées où son duo avec Dany Boon fonctionne à plein régime. "On peut dire que ça a changé ma vie, oui. Ça m’a donné confiance aussi. Ça m’a fait dire que j’avais une place dans ce métier, dans ce milieu où j’avais fait des choses et auquel je n’étais pas sûre d’appartenir. Surtout, ça a créé une connexion avec le public."

Pour l’anecdote, c’est sur le tournage de "Supercondriaque" que Dany Boon a eu l’idée de lui confier le rôle de la fliquette très maladroite de "Raid Dingue", au départ destiné à un homme. "Un jour, je me suis assise dans un fauteuil pour regarder une scène derrière le combo. J’ai posé mon thé dans une poche, sur le côté. En me levant j’ai réalisé que j’étais dans le siège de Dany… et que j’avais flingué son scénario avec mon thé, celui sur lequel il écrit tout comme un maniaque."

La maladresse serait-elle une seconde nature chez celle qui se rêvait autrefois assistante de magicien ? "Je suis surtout très distraite", soupire Alice Pol. "Quand je travaille, un peu moins. Mais dans la vie, c’est terrible. Et enfant, c’était épouvantable. Je crois que j’ai trouvé le seul métier où j’arrive à être rémunérée pour continuer à faire des gaffes ! Sinon je ne sais pas trop ce que j’aurai pu faire".

>> "Le Dindon" de Jalil Lespert. Avec Dany Boon, Guillaume Gallienne, Alice Pol. En salles le 25 septembre.

>> Et aussi dans l'actu ciné...

Il est de retour sur les écrans avec "Un jour de pluie à New York". Woody Allen est l'invité du podcast "Les Gens Qui Lisent Sont Plus Heureux". Téléchargez, écoutez, partagez !

>> Pour retrouver tous les épisodes du podcast "Les Gens Qui Lisent Sont Plus Heureux", c'est par ici !

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter