"Anna est bien plus dure que Nikita" : on a rencontré Sasha Luss, la nouvelle égérie de Luc Besson

Sorties
RENCONTRE - Top-modèle russe de 27 ans, Sasha Luss tient le premier rôle dans "Anna", le nouveau film de Luc Besson, en salles depuis mercredi. LCI a recueilli ses confidences.

C'est un mélange détonnant entre Nikita, Lucy et la Leeloo du "Cinquième Elément". Dans "Anna", son nouveau film en salles depuis mercredi, Luc Besson met en scène une jeune espionne du KGB prête à tout pour acquérir sa liberté. Un rôle que le cinéaste français a confié à Sasha Luss, une mannequin russe qu’il avait fait débuter dans "Valérian et la Cité des mille planètes" en 2017.


"J'ai dû lui mettre un couteau sous la gorge", ironise la jeune femme lorsqu'on lui demande comment elle a convaincu le réalisateur. "Luc, c'est quelqu'un dont je crois avoir vu tous les films", corrige-t-elle, soudain plus précieuse. "Lorsque quelqu'un comme lui, avec son expérience, vous donne sa confiance, alors vous êtes obligés de vous faire confiance à vous-mêmes."


Lorsqu'on lui demande si Anna est une version moderne de Nikita, la tueuse incarnée par Anne Parillaud dans l'un des films les plus célèbre de Luc Besson, Sasha Luss temporise. "Je pense que Anna est bien plus dure que Nikita. Il y a des moments dans le film où... (elle cherche ses mots). Disons qu'elle est beaucoup plus russe !".

Née en 1982 dans le port maritime de Magadan, en Sibérie orientale, Sasha Luss participe très tôt à des compétitions de danse. Une blessure à la cheville la contraindra à renoncer à ses rêves de ballet. Elle sera mannequin, décrochant son premier contrat à l’âge de 14 ans. De couvertures de magazine en défilé, elle attire l’attention des designers étrangers. Après un passage au sein de l’agence Elite, elle est repérée en 2011 par Karl Lagerfeld qui la fait défiler pour Chanel.

Plutôt comédienne que mannequin ?

Dès lors, les plus grandes marques se l’arrachent. Dior, Givenchy, Balmain, Louis Vuitton, Prada, Calvin Klein… Elle est de toutes les Fashion Week et s’offre même le luxe d’une apparition dans le mythique calendrier Pirelli, en 2015, devant l’objectif du photographe Steven Meisel. Aujourd'hui, c'est clairement le cinéma qui l'attire. "Mannequin, c'est bien pour débuter", nous avoue-t-elle. "Certaines font carrière là-dedans et je respecte ça. Mais ce n'est clairement pas pour moi. Depuis toute petite, je rêve de jouer la comédie."

Enfant des réseaux sociaux, Sasha Luss est suivie par plus de 300.000 abonnés sur sa page Instagram, multipliant les clichés racontant sa vie quotidienne et les coulisses de ses activités professionnelles. Le 19 février dernier, elle y a salué la mémoire de "Kaiser Karl", décrivant le couturier décédé à l’âge de 80 ans comme "une légende, un grand ami, une personne incroyable et un artiste au talent inimaginable".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter