Après avoir dit adieu à "Game of Thrones", Kit Harington devient un super-héros Marvel

Sorties

CASTING - Quelques mois après la fin de la série "Game of Thrones", Kit Harington rejoint le générique de "The Eternals", l’un des prochains blockbusters Marvel. Après avoir été hospitalisé pour une profonde dépression, le comédien britannique incarnera Black Knight, un super-héros chevaleresque qui l’aidera, peut-être, à oublier le mythique Jon Snow.

Kit Harington a retrouvé du boulot ! Confirmant une rumeur qui circulait depuis quelques heures à la Convention D23, à Anaheim, en Californie, le grand patron de Marvel Studios, Kevin Feige, a annoncé samedi que le comédien britannique de 32 ans allait rejoindre le casting de "The Eternals", un nouveau groupe de super-héros dans lequel il aura pour partenaire Angelina Jolie, Salma Hayek ou encore John Madden, autre rescapé de la saga "Game of Thrones". 

L’interprète de Jon Snow incarnera Dane Whitman alias Black Knight, un personnage méconnu de l’univers Marvel, apparu dans les comics en 1967. Il est le fils de Nathan Garrett, dit le Chevalier noir, un criminel mortellement blessé par Iron Man. Avant de mourir, il demande à sa progéniture d’expier ses méfaits en rejoignant le camp du bien. Epée magique, armure inoxydable et cheval ailé… l’acteur ne devrait pas être trop dépaysé !

Voir aussi

Aux dernières nouvelles, Kit Harington avait du mal à digérer la fin de "Game of Thrones". Fin mai, les médias américains révélaient qu’il avait été hospitalisé avant même la diffusion des derniers épisodes de la série à succès. Troubles psychiatriques, épuisement, alcoolisme… Dans un portrait que lui consacrait au printemps dernier "Variety", le trentenaire identifiait le début de ses problèmes à la saison 6, en 2016, marquée par le suspense autour de la résurrection de Jon Snow d’entre les morts.

"Je n’ai pas aimé que toute l’attention autour de la série se porte sur Jon", racontait le comédien dont le personnage, bien que très populaire, faisait jusqu’ici partie d’un ensemble plus grand qui lui garantissait une certaine forme d’anonymat. Tout d’un coup les gens se mettaient à hurler dans la rue ‘alors, tu es mort ?’.  Il faut maintenir les apparences alors que toutes vos névroses se retrouvent décuplées par ce degré d’intérêt qu’on porte sur vous. Et je suis aussi névrosé que n’importe quel acteur", assurait-il.

Voir aussi

Cette difficulté à gérer la pression du star-system explique peut-être pourquoi Kit Harington a choisi de rejoindre le casting de "The Eternals", un film porté par plusieurs acteurs renommés, alors qu’il aurait pu légitimement prétendre à un premier rôle dans n’importe quel blockbuster hollywoodien. L’an dernier, son nom avait ainsi circulé pour prendre la relève de Ben Affleck dans le costume de Batman. Un rôle finalement attribué à Robert Pattinson.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter